Menu

Article

Protestations au Sahara : Les polisariens changent de tactique et l’Algérie appelle à la décolonisation de la région

Les Pro-Polisario changent de tactique de protestation. Ils ne concentrent plus leurs actions sur Laâyoune. Le week-end dernier, ils ont occupé le port de Dakhla, des maisons inhabitées dans la capitale du Sahara et affronté les forces de l’ordre à Smara. Une nouvelle stratégie qui coïncide avec le début, dimanche, des travaux du 21ième sommet de l’Union africaine. Le conseil exécutif de l’UA a appelé à accélérer le processus devant aboutir au référendum au Sahara.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Le week-end dernier, les sympathisants du Polisario ont initié de nouvelles formes de contestation. Dans l’après-midi du samedi, ils ont réussi à paralyser, pendant quelques heures, l’activité au port de pêche de Dakhla. Profitant du faible dispositif sécuritaire, ils ont investi les lieux et réclamé la fin du «pillage» des ressources du Sahara. Des sources sur place, avancent que les autorités locales auraient mené des négociations avec les meneurs de cette action, en vain.

Ce n’est qu’après l’arrivée de renforts de différents corps de la sureté sur le port que les initiateurs de cette occupation sont rentrés chez eux mais non sans promettre de revenir à la charge, une prochaine fois, avec un nombre importants de manifestants.

C’est la première fois que le port de Dakhla connaît ce genre de protestation, laquelle intervenait d’une part une semaine, jour pour jour, après l’expulsion de trois membres de la Minurso qui prenaient des photos du port et d’autre part avec la publication d'informations faisant état de la visite d’une délégation d’investisseurs du Golfe à Dakhla, intéressée par l’activité de la pêche.   

A Laâyoune, occupation des maisons inhabitées

Dans la capitale du Sahara, les polisariens innovent. Certes,  le déploiement en force de la sûreté les a, semble-t-il, dissuadé d’organiser leur marche du mercredi dernier mais il ne les a pas empêché d’occuper, vendredi après-midi, des maisons inhabitées appartenant au public. Une source à Laâyoune, indique que ces bâtisses sont construites pour les saharaouis qui seraient tentés de rallier le royaume.  Les initiateurs de cette nouvelle tentative réclamaient des logements. Un Gdim Izik, cette fois en béton, était sur le point de se constituer. L’intervention des forces de l’ordre a permis un retour à la normale en attendant la prochaine action des pro-Polisario.  

A Smara, violents affrontements avec la police

De violents affrontements se sont enregistrés à Smara. Pendant deux jours, la nuit du vendredi et le samedi, des sympathisants du Polisario, dont une majorité des adolescents, ont manifesté dans les principales artères de la ville. Ils auraient selon, un communiqué de la la wilaya de Guelmim Smara «brûlé des pneus et mis le feu à des bonbonnes de gaz». Une source locale nous confie que les éléments de la police n’ont pas pu contenir ni disperser les manifestants.  «Il a fallu attendre l’arrivée de membres des forces auxiliaires pour renverser la tendance». Cette violence a causé les blessures de 26 policiers dont sept graves transférés vers l’hôpital de Laâyoune.

Le soutien de l’Algérie depuis l’Ethiopie

En l’absence du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, toujours hospitalisé en France, c’est le premier ministre, Abdelmalek Sellal, un potentiel locataire du palais d’Al Mouradia, qui a appelé les autres chefs de délégations participant au 21ième sommet de l’Union africaine à appuyer fermement le Polisario dans sa guerre contre le Maroc. «Les grandes victoires remportées dans ce combat historique attendent d'être couronnées par le parachèvement de la décolonisation du continent à travers l'exercice par le peuple du Sahara occidental, de son droit inaliénable à l'autodétermination», souligné le chef du gouvernement algérien.

Un clin d'oeil pour Madame Kennedy
Auteur : mouzhair
Date : le 28 mai 2013 à 11h40
La convention des nations unis de 2007 sur les peuples autochtones autochtone est la carte la plus redoutable que le Maroc n a jamais utilise' dans l'affaire du Sahara.
En effet le monde entier en Europe et aux Etats unis est induit en ERREUR par les regimes panarabistes en afrique du nord y compris malheuereusement ceux qui dirigent notre pays le Maroc. En vehiculant au monde entier que les marocains et les habitants d'afrique du nord sont des arabes.Ce qui n'est pas le cas. Le monde entier et surtout les organisations des droits humains surtout la fondation de notre chere amie Kenndy des USA doivent savoir aujourdhui que le peuple autochtone du sahara marocain sont LES BERBERS, les amazighs et non les BEDOUINS ARABES du polisario issue des TRIBUS de bani Hassan et de Bani Maakal (venus d'arabie y a seulement 5 siecles)..Alors il est inadmissible de dire que les marocains (en majorite' des amazighs) sont des colons au sahara marocaine berbere.

Alors Madame Kennedy je te pose la question suivant:
1- qui est le colon au sahara marcain moi l'amazigh ou l'arabe Aminatou Haidar du polisario?

J'invite tous les amazighs du sahara a descendre dans les rues de Laayoune de smara et Dakhla et de porter le drapeau amazigh et montrant au monde a qui appartient le sahara?

Pour nous les amazighs il est quasi impossible d'accepeter l'instauration d'une republique arabe sur le sahara marocain amazigh (vue que le Maroc est plus grande nation amazigh au monde
Polisaza3tar
Auteur : Amazigh Atlas
Date : le 27 mai 2013 à 23h33
Ce groupe de Polisario a 2 bal ainsi que son vieux drapeau inventé hier soir NE DOIVENT PLUS EXISTE!!!!
Frère Kabil
Auteur : HMIMID69
Date : le 27 mai 2013 à 23h21
Non, le Maroc n'aide pas les séparatistes de l'Algérie désolé, mais il sera a vos cotés si vous essayer vous même (tous les Algériens s'ils veulent le changement) d'iliminer ce pouvoir mafieu corrompu qui isole l'algérie du monde extérieur par crainte d'exhiber ses pratiques flou, gardées secrètes à l'abri du regard des démocraties du monde et qui empeche le développement de tout le Magrebe.
Dernière modification le 27/05/2013 23:33
l'appel de l'algérie
Auteur : bombo
Date : le 27 mai 2013 à 22h52
Depuis quand cette ignare de sellal ose parler politique et attaquer le maroc .Est ce vraiment qu'il est 1er ministre,ce monsieur n'est qu'une marionnette du drs.Il n a ni compétence ni savoir faire ni oualou dans sa tête Regarder ses dernières déclarations à laghaouat "BOUMARDOUD" comme ils aiment bien le nommer les Algériens".Moi je lui dirais que le Maroc est dans son sahara et il le restera éternellement.C'est la cause de tout le peuple marocain et non d'un parti ou d'une personne.Usez de tous vos moyens,vous n'arrivez jamais à atteindre votre objectif.VIVE LE MAROC VIVE LE ROI MED VI.
Que cherche Zangapauvre?
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 27 mai 2013 à 21h54
Zangapauvre est dirigé par des généraux, une cave de Président qui sont presque tous des illettrés, et des ministres corrompus, des voyous qui sèment la terreur dans leur pays et dans les pays subsahariens avec le formation et l'armement de terroristes, de trafiquants et de voleurs qu'ils utilisent pour diviser l'Afrique en espérant devenir le leaderships de la région, avec leurs comportement d'abrutis et d'ingrats.

Ces terroristes méritent une bonne correction pour toujours, comme s'était le cas pour kadhafi, et bien d'autres sanguinaires.

ça devient urgent que l'union africaine s'occupe sérieusement de Zangapauvre devenu très dangereux pour la région et pour toute l'Afrique.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com