Menu

Sport Publié

Quand Al Jazeera décide des horaires des matchs de la coupe d'Afrique de Beach soccer à El Jadida

Depuis deux jours, les joueurs de Beach Soccer de différents pays africains s’affrontent à El Jadida. Il s’avère qu’Al Jazeera, la chaine autorisée à retransmettre l’évènement, a exigé que les organisateurs changent les horaires des matchs pour des raisons d'«éclairage», horaires qui pourtant étaient déjà planifiés à l’avance. Les joueurs ont tout simplement dus s’y conformer. 

Temps de lecture: 2'
L'équipe marocaine de Beach Soccer.

La coupe d’Afrique de Beach soccer qui a démarré mercredi 22 mai se tient jusqu’au dimanche 26 mai à El Jadida. A ce jour, la compétition est déjà bien avancée. Aujourd’hui, vendredi, se joueront les derniers matchs de pools. Celui opposant le Maroc au Sénégal initialement prévu en soirée, aura finalement lieu au cours de cet après-midi (15h15 – GMT+1). Et pour cause, la chaine Al Jazeera, seule média TV autorisé par la Fifa à retransmettre l’évènement, a jugé que «les conditions nocturnes (l’éclairage) ne sont pas dans les normes», selon l’entraineur de l’équipe marocaine de Beach soccer, Mustapha El Haddaoui.

«Quand les techniciens de la chaine sont arrivés avant-hier soir, ils ont observé et ont conclu que l’éclairage n'est pas assez bon pour qu’ils puissent diffuser les matchs qui se jouent la nuit», explique à Yabiladi l’ex-international marocain. «La retransmission télévisée se fait en HD. Or, la manière dont le terrain a été construit ne leur permet pas de bien positionner [leurs cameras]», ajoute-t-il.

Les joueurs n'y peuvent rien

Les joueurs étaient tout de même préparés psychologiquement pour ce match en soirée. Ce changement aurait pu causer quelques désagréments. «Al Jazeera a tous les pouvoirs !», lance-t-il comme pour dire qu'ils n'y peuvent rien et doivent juste s'accomoder de la décision de la chaine. Il faut dire qu'une compétition comme celle-là est planifiée à l'avance et ce, en tout point. La chaine n'aurait-elle pas pu réaliser les essais bien avant le début de la CAN ?

Pour sa part, le coach de l’équipe marocaine espère que ce changement n’empêchera pas le public d’être aussi nombreux que lors des deux premières journées. «Il y avait tellement de monde que la sécurité en a refoulé un grand nombre, parce que le stade ne dispose que de 3 000 places», explique M. Haddaoui.

Actuellement, il est «inquiet pour les résultats». Le Maroc s’est déjà qualifié pour les demi-finales qui se joueront demain samedi et il rencontrera le Sénégal. C'est «rassurant, mais pas suffisant pour moi», confie le coach. Après 2011, c’est la deuxième fois que le royaume joue à domicile. D’après Mustapha El Haddaoui, il faudrait remporter la coupe. «C’est notre rêve !, dit-il. Depuis dix ans, nous travaillons dur pour participer à ce genre d’évènement. C’est beaucoup de sacrifice, tant humain que financier». En outre, l’équipe marocaine vise une participation au championnat mondial. En effet, les deux finalistes de la CAN seront automatiquement qualifiés pour la coupe du Monde de Beach Soccer qui se tiendra en septembre prochain à Tahiti.

Malgré quelques désagréments comme le changement d’horaire des matchs, les joueurs gardent de moral et restes confiants. Après avoir eu un blessé et deux cartons rouges, l’équipe marocaine se mobilise pour réaliser sont rêve. 

normal
Auteur : laviedejoie
Date : le 25 mai 2013 à 06h16
c est normal qu ils choisissent les horaires, le diffuseurs a tj ce pouvoir et dans tous les sports. C est pour ca qu ils payent!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com