Menu

Article

Jordanie : Les FAR ont attribué des soins à 160 000 réfugiés syriens au camp Zaâtari

Installés depuis 9 mois dans l’hôpital marocain du camp Zaâtari en Jordanie, les éléments des Forces armées royales (FAR) ont administré les soins médicaux à plus de 150 000 réfugiés syriens. Les violents combats déclenchés dans l’Ouest du pays, pourraient porter à la hausse le nombre de réfugiés. A quand la fin ?

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Au total 160 000 réfugiés syriens, dont 82 502 enfants, 44 875 femmes et 39 309 hommes, ont bénéficié des soins de santé à l’hôpital de campagne marocain depuis son ouverture en août 2012 au camp de Zaâtari, situé au Nord-Est d’Amman, rapporte Le Matin.

Selon les déclarations à la MAP du médecin-chef de l’hôpital, le colonel Abdelouahed Bayet, ce sont 1 000 à 1 200 réfugiés qui sont reçus chaque jour. Et jusqu’au 16 mai, cette structure a comptabilisé quelque 238 880 prestations médicales, le nombre d’ordonnances médicales délivrées ayant atteint 162 067, d’après la même source.

Pour ce qui est des opérations chirurgicales, l’équipe médicale de l’hôpital a procédé à 793 interventions, dont la majorité des bénéficiaires sont des personnes blessées dans le conflit syrien. «L’affluence vers cet hôpital s’explique [entre autres] par le fait qu’il est le plus grand des hôpitaux présents dans le camp à fournir des prestations complémentaires», explique le colonel. En effet, l'unité mobile marocaine mise en place par les Forces armées royales (FAR) est d’une capacité de 60 lits démontables. Elle met en service 75 cadres, dont 28 médecins de différentes spécialités, 36 infirmiers et 32 spécialistes en entretien médical.

La fin de la mission, toujours méconnue

Alors que le conflit syrien perdure depuis deux ans, le sang continue de couler en Syrie et pourrait couler davantage avec l’intervention en force du Hezbollah libanais (pro-Assad). En effet, ils combattent actuellement pour obtenir le contôle de la ville stratégique Qousseir. Les affrontements pourraient accroitre le nombre d’arrivées des réfugiés dans le camp Zaâtari où les FAR offrent les soins de santé en ce moment.

En Syrie, le Maroc s’est porté volontaire pour aider les nombreuses victimes comme ce fut également le cas à Gaza en novembre dernier. Les FAR s’étaient également mobilisés dans la zone, via la mise en place d’un hôpital, pour secourir des victimes de l’attaque israélienne dans la bande de Gaza. En janvier dernier, Ils achevaient leur mission. Par contre, l’équipe en service au camp Zaâtari pourrait y être encore pendant un bon moment, vu l’allure à laquelle évolue la crise syrienne.

Augmenter l aide à nos frères syriens
Auteur : Hamza
Date : le 22 mai 2013 à 20h56
Il faut augmenter l'aide à nos frères syriens frappés par un gouvernement criminel et inhumain.

Bien qu'il soit le plus grand des hopitaux militaire et qu'il soit efficace au regard du grand nombre de soins, il reste insuffisant par rapport au drame qui frappe ce peuple frère.

L'état marocain devrait ouvrir un compte public ( comme c'est dàjà le cas pour Al Qods et la Palestine) pour permettre aux marocains de France et d'europe de faire des dons et de financer de nouveaux hopitaux militaires pour les réfugiers syriens.
Les associations marocaines doivent écrire au palais royal en ce sens.
Pauvres Syriens !
Auteur : tatouage
Date : le 22 mai 2013 à 08h38

C ' est triste pour ce qui leurs arrive , c 'est bien que le Maroc se donne la peine d ' aider ces pauvres gens .
Merci pour ceux qui participent à donner des soins,et aux organisateurs .
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com