Menu

Société Publié

Kafala : Le PJD veut obliger les MRE à vivre pendant deux ans au Maroc après la procédure

Depuis deux ou trois jours, la communauté MRE intéressée par la kafala au Maroc est dans la consternation. Le PJD a élaboré un projet de loi qui les oblige à résider permanemment au royaume pendant deux ans après la procédure d’adoption. Tous sous le choc.

Temps de lecture: 2'
DR

Le Parti Justice et Développement dirigé par Abdelilah Benkirane vient d’émettre un projet de loi sur la kafala. Ainsi, tous les étrangers désireux de recueillir des enfants au Maroc devront forcément être de confession musulmane et l’un des membres du couple doit «impérativement être de nationalité marocaine». Aussi, les «kafils» qui voudraient emmener les enfants à l’étranger devront attendre que leur kafala ait deux ans. Et les MRE aussi devront se plier à cette exigence.

«Scandaleux»

«Moi personnellement je l’ai découverte hier», indique à Yabiladi Radouane Batti, membre de l’Association des parents adoptifs d’enfants recueillis par kafala [APAERK]. Cela a été un grand choc». Pour lui, «c’est vraiment choquant qu’un projet de loi soit proposé sans que les concernés soient consultés au préalable». La méthode du gouvernement lui donne l’impression qu’il n’y a pas de discussion possible.

Avant lui, le collectif MRE pour la kafala a réagi dans une tribune publiée sur Yabiladi, criant à «une véritable injustice, une véritable attaque à la nouvelle constitution du Maroc». Un point de vue entièrement partagé par M. Batti. « Cela veut dire que nous ne sommes pas des Marocains, déduit-il. On nous inflige une punition de deux ans de résidence au Maroc. C’est carrément anticonstitutionnel !».

«Ce projet ne doit absolument pas passer»

Selon M. Batti, «ce projet ne doit absolument pas passer». «S’il passe, ce sera désastreux», alarme-t-il. Il se demande si le parti au pouvoir a «bien réfléchi» aux conséquences humaines d’une telle orientation, surtout au niveau des enfants. «Les enfants sont déjà traumatisés par l’abandon et ils devront encore faire face à des difficultés d’adoption. Est-ce vraiment ce que souhaite ce gouvernement ?», s’interroge ce MRE.

«En toute honnêteté, nous sommes très inquiets», confie M. Batti, soulignant que «les choses ne s’améliorent pas [concernant la kafala], au contraire». En effet, depuis la circulaire émise par le ministre de la Justice Mustapha Ramid en juillet 2012, la kafala est devenue un peu floue pour certains MRE. Même si un député est intervenu signifiant que les Marocains du Monde n'étaient pas concernés par cette circulaire, plusieurs d’entre eux en subissent la mauvaise interprétation. Une dizaine de couples MRE serait actuellement bloquée par la procédure.

Le nouveau projet de loi contribue à alimenter l’angoisse des kafils actuellement au Maroc, venus dans l’espoir de repartir avec leurs «enfants». «Ils sont très inquiets», signale à Yabiladi Nadia Mouhir, avocate des couples français en instance d’adoption. «Mais ça reste encore un projet de loi», dit-elle optimiste.

D’après Radouane Batti, l’APAERK a contacté le ministère des MRE, la fondation Hassan II, l’ambassade du Maroc en France, ainsi que le cabinet royal. Mais jusqu’ici, silence total. «Nous n’avons pas un pouvoir d’opposition [contre le projet de loi du PJD] », regrette ce militant associatif. Et de dire avec désolation : «Là, on ne reconnait pas notre Maroc, le Maroc tolérant, le Maroc accueillant».

mon pauvre garçon
Auteur : Gadiri heureux
Date : le 16 mai 2013 à 14h18
C'est bien camarade, tu marche au pas. Surtout ne réfléchis pas ça fait mal à la tê^te. Bienvenue dans le monde des bizounours. Croire à ce point là relève de la psychiatrie pas de la religion.
tu as raison
Auteur : libre123
Date : le 16 mai 2013 à 13h58
Bien sur les parents doivent être musulmans quelque soit leur nationalité...Vouloir impérativement que les parents adoptants soient marocains, faut pas exagérer
Ne t'en déplaise...
Auteur : libre123
Date : le 16 mai 2013 à 13h57
et oui c'est la vérité du Coran et non la tienne qui m'intéresse...Un enfant qui nait d'un père musulman, l'est automatiquement...Un enfant musulman adopté par des parents athées, chrétiens, bouddhiste....ça passe pas, on nait musulmans, et on le reste.....LOGIQUE....
Monsieur Benkirane, il faut se réveiller.
Auteur : Abdellah Zerhouni
Date : le 15 mai 2013 à 14h36
Il est temps au gouvernement Marocain de faire avec les MRE, au lieu de chercher à les faire subir des lois draconiennes ou de nous mettre à l'écarts des projets nous concernons.
Vous ne pouvez pas faire et faire le Maroc sans nous, car nous sommes des citoyens Marocains à part entière.
Ne touchez pas à notre intégrité, vous risquerez de mordre les doigts.
"La Kafala" adoption d'un enfant:
Donc il faut vivre 2 ans au Maroc; ce qu'il veut dire pour nous, de quitter le travail, de quitter le logement, faire quitter l'école aux enfants, ne pas avoir droit aux Allocations de chômage (Assedic), ne pas prétendre aux Allocations Familiales, ni aux APL ............
J'espère que vous avez prévu de nous prendre en charge, vous allez nous assurer des ressources pendants ces deux années au Maroc, car il faut vivre et de voir pour le retour avec les pays d'accueils.
Adoption
Auteur : Pétition
Date : le 14 mai 2013 à 17h52
Pas que musulmans, ils imposent aussi que l'un des parents soit impérativement marocain...c'est du n'importe quoi ! Si seulement ils pouvaient s'occuper de ces pauvres gamins dignement...ils sont en train de crever de faim dans les orphelinats et ils osent se montrer protecteur envers eux lorsque ça concerne l'adoption !!!!! Pfffff !!!!!!

Essayons de faire quelque chose pour empêcher ça, signons la pétition : http://www.avaaz.org/fr/petition/Contre_la_circulaire_visant_a_bloquer_ladoption_en_KAFALA
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com