Menu

Sport Publié

France : La fin d'une mesure discriminatoire à La Fédération Française de Football

Temps de lecture: 1'
DR

La ministre des Sports, Valérie Fourneyron vient d’annoncer mardi dernier à l’Assemblée Nationale la fin des refus de licence amateur pour les mineurs ne pouvant pas fournir une attestation de présence sur le sol français depuis cinq ans, même s'ils sont nés en France de parents étrangers, déclare Le Monde. Cette mesure discriminatoire avait été mise en place, à l’origine, afin d’enrayer le trafic de jeunes joueurs via une circulaire de la FIFA en 2009.

La Ligue des Droits de L’Homme avait dénoncé cette pratique en 2010 en désignant la Fédération Française de Football de "supplétif de la politique d'immigration" à travers l’inédit excès de zèle de certaines ligues régionales.

Le ministère des sports avait saisi la FFF en septembre 2012 pour proposer une modification de sa procédure d'examen des premières demandes de licence, selon les propos de Valérie Fourneyron. Et en février 2013 la FFF avait répondu favorablement, par courrier, à la requête de la ministre pour «traiter les demandes de joueurs mineurs étrangers nés en France comme les licences de joueurs de nationalité française». Mais cette mesure ne concernera que les mineurs de moins de 13 ans.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com