Menu

Sport Publié

La boxe Marocaine veut cogner fort lors des JO 2008 à Pékin

Le Maroc mise sur le noble art aux JO de Pékin. Cette catégorie sportive, qui a toujours constitué aux côtés de l'athlétisme, une garantie de médailles aux différentes compétitions internationales, pourrait faire de cette édition des olympiades organisées en Chine, une opportunité de victoire et de reprise de confiance des athlètes Marocains.
Temps de lecture: 2'
DR
En effet, un nom se distingue parmi cette discipline. Saïd Rachidi, un sportif du Boxing-club de Moulins, présent lui aussi aux JO de pékin. Objectif : défendre les couleurs nationales. Choisi pour le levé de drapeau demain à 9 h avec deux autres collègues, il a déclaré « C'est un honneur ! à l'arrivée de chaque délégation, on lève son drapeau au sein du village olympique (...) Le plus impressionnant, c'est la mobilisation des Chinois au service des sportifs (...)

De son coté l'entraîneur national Rabeh Hanafi affiche clairement son optimisme. Il avait déclaré à la MAP que la présence record de dix boxeurs marocains aux JO-2008 était "un exploit en soi". Précisant que l'équipe marocaine sera la 2ème plus importante à Pékin de par son nombre qui égale à celui de la Chine, l'Ukraine, Cuba et Kazakhstan, derrière la Russie qui sera représentée par onze éléments. Il ajoute que pour le Maroc, « un grand nombre de qualifiés est synonyme de plus de chances pour les podiums, surtout que les éléments engagés se sont bien préparés à travers leur participation à plusieurs stages et compétitions comme le Tournoi international Mohammed VI, gagné par la sélection nationale ».

A noter que le Maroc sera également représenté à ces JO par  : Hicham Mesbahi qui sera à ses troisièmes olympiades, Tamsamani, médaillé de bronze à Sydney, et Redouane Bouchtouk, qui en est à sa deuxième participation aux jeux olympiques. Sans oublier bien sur ceux qui entament leur carrière sportive et les juniors (Mehdi Ouatine, Driss Moussaïd et Mohamed El Arjaoui). Tous ces éléments donneront le meilleur d’eux même pour hisser les couleurs du Maroc sur le podium.

Rappelons enfin que les boxeurs marocains avaient été contraints de quitter la compétition en 2004 et ce dès les premiers tours. Le moral est au plus haut pour oublier ce mauvais souvenir olympique.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com