Menu

Grand Angle  

Attentat de Boston : Deux Marocains accusés à tort par une presse populiste

Cinq jours après l’attentat de Boston, une certaine presse américaine, abonnée aux méthodes Rupert Murdoch, à défaut de trouver le scoop, l’invente tout simplement. C’est ce qu’elle a commis en accusant deux jeunes marocains. La suite des événements a innocenté nos deux MRE.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Un journal populiste américain est allé vite en besogne en accusant, à tort, deux ressortissants marocains, Yassine Zaimi, 24 ans, et Salaheddin Barhoum, 17 ans, encore étudiant, d’être les auteurs présumés de l’attentant du marathon de Boston. Dimanche dernier, nos deux compatriotes étaient bel bien présents sur les lieux du drame mais juste pour participer à la course.

Les deux marocains sont des passionnés d'athlétisme. La page facebook de l’un deux, Yassine Zaimi est pleine de photos du jeune en tenue de sport. Son amour pour le marathon l’a conduit, même, a donné des leçons aux enfants. La photo de Barhoum, employé à mi-temps dans un fast food Subway de Boston, est apparue portant un sac à la Une du New York Post alors qu’il était venu, avec d’autres jeunes de son école (River Hight School), participer à la course.

Le New York Post appartient à l’école Murdoch

Cette publication qui dégaine rapidement pour accuser l’étranger appartient à l'empire de l’australo-américain Rupert Murdoch, l’homme qui a une conception du journalisme en totale rupture avec les règles élémentaires de la déontologie de la presse. Le scandale ayant conduit à la disparition, en juillet 2011, du quotidien anglais «The News of the World»  est là pour nous rappeler la mauvaise méthode Murdoch. Cette dure chute n’a visiblement guère servi de leçon au milliardaire. Aux Etats-Unis, il récidive en faisant ce qu’il sait le mieux faire : inventer des informations de toutes pièces. Dans le cas des deux Marocains, il a complètement déraillé puisque le FBI vient d'asséner un coup fatal à la machine de fabrication des nouvelles de Murdoch.

Le FBI a tué, hier soir, un des deux suspects

Le Bureau fédéral américain d’investigation a vite coupé court aux allégations du New York Post, en publiant, jeudi soir, les deux photos de deux suspects. Des séquences vidéo les montrent, en effet, portant deux sacs et se dirigeant vers la ligne d’arrivée du marathon de Boston quelques minutes avant l’explosion des bombes. Les Marocains sont innocentés. Mieux encore, le FBI a vite localisé l’endroit, l’Institut de technologie du Massachusetts de Boston, où se cachait les des deux suspects. Une fusillade s’est produite sur les lieux, il en résulte la mort de deux personnes : un policier et le suspect. Depuis, les services du FBI recherche activement le deuxième mis en cause dans l’attentat du marathon de Boston. Selon le quotidien Le Monde, les photos publiées par le FBI seraient celles de deux jeunes étudiants portés disparus en mars.

Attentat de Boston : piste islamiste ou terrorisme blanc américain

Six jours après cet attentat, les investigateurs américains se murent dans un silence absolu, ne privilégiant aucune piste. Le New York Post a tenté d’accuser les deux jeunes marocains d’être les auteurs, mais en vain. De quoi alimenter davantage les suspicions sur une possible implication de groupes d’extrême droite. Pour mémoire, l’attentat d’Oklahoma City du 19 avril 1995 était l’œuvre de radicaux blancs et non pas commis par des terroristes islamistes. Il avait complètement détruit un immeuble du gouvernement fédéral dans le centre d’Oklahoma City, faisant 168 morts et plus de 680 blessés. Immédiatement après cet acte, le FBI avait arrêté un Jordanien avant de le relaxer. 

Vidéo de l'un des deux jeunes marocains exprimant son désarroi

esta la vista
Auteur : Cortico
Date : le 21 avril 2013 à 02h27
n importe quoi, personne n a jamais accusé des marocains, pourtant oui ces mecs l ont fait pour l Islam, alors poser vous la question, est ce que je suis une religion de merde ? telle est la question


tchètchènes, marocains, algériens, etc on vous butera si votre but est l islam , point barre, à mort
100 % des conflits dans le monde impliquent des MUSULMANS
Auteur : abdo447
Date : le 20 avril 2013 à 23h18
Depuis 1947, la Guerre Civile en Birmanie (plus de 500.000 morts).
Qui participe ? Communistes contre Séparatistes. Musulmans contre Bouddhistes.

Depuis 1960, Papouasie Occidentale (400.000 morts).
Qui participe ? Des papous contre des Indonésiens (musulmans)… Jusqu’à la chute de la Libye, Kadhafi finançait des indonésiens.

Depuis 1991, la Guerre Civile en Somanie (500.000 morts).
Qui participe ? Des musulmans.

Depuis 2001, Afghanistan (20.000 morts).
Qui participe ? Des musulmans.

Depuis 2004, la guerre Nord-Ouest Pakistan (24.000 morts).
Qui participe ? Des musulmans.

Depuis 2005, insurrection au Sad’ah – Yemen (25.000 morts).
Qui participe ? Des musulmans.

Depuis 2006, lutte contre le narco-trafic au Mexique (60.000 morts).
Qui participe ? L’armée mexicaine contre des mafias. Le Hezbollah et le Hamas(mouvements musulmans) sont depuis le début des années 2000, des acteurs majeurs de ce conflit.

Depuis 2011, Guerre Civile en Syrie (au moins 70.000 morts).
Qui participe ? Des musulmans.

Depuis 1964, conflit armé en Colombie (100.000 morts).
Qui participe ? Des communistes, des marxistes.

Depuis 1969, Insurrection Islamique aux Philippines (10.000 morts).
Qui participe ? Des musulmans

Depuis 1967, Rébellion Naxalite – Inde (6.000 morts).
Qui participe ? Des maoïstes, des communistes.

Depuis 1978, conflit Turquie / PKK (40.000 morts).
Qui participe ? Des musulmans.

Depuis 1987, conflit israélo-palestinien (15.000 morts).
Qui participe ? Des musulmans.

Depuis 1989, Insurrection au Jammu et Kashmir – Inde (60.000 morts).
Qui participe ? Des communistes et des musulmans.

Depuis 1995, Insurrection dans l’Ogaden – Ethiopie (2.000 morts).
Qui participe ? Le Front National de Libération de l’Ogaden (un groupe terroriste somalien musulman…)

Depuis 1996, la Guerre du Crabe (Corée du Nord / Corée du Sud – 100 morts).
Qui participe ? Des Communistes (ceux du Nord de pouvant survivre que grâce aux régimes théocratiques musulmans).

Depuis 2000, Conflit armé péruvien (70.000 morts).
Qui participe ? Le gouvernement contre le Sentier Lumineux (Parti Communiste) et le Mouvement Révolutionnaire Tupac (Marxiste Léniniste).

Depuis 2000, conflit dans le Nord-Caucase (415 morts).
Qui participe ? La Russie et des musulmans.

Depuis 2001, conflit dans le sud de la Thaïlande (1.800 morts).
Qui participe ? Des groupes musulmans (Jemaah Islamiyah, Groupe moudjahid islamique Pattani, Mouvement moudjahid Pattani, Front national révolutionnaire communiste, Mouvement moudjahid islamique Pattani).

Depuis 2002, insurrection Islamique au Maghreb (6.000 morts)
Qui participe ? Des musulmans.

Depuis 2003, guerre civile au Darfour (Soudan – 300.000 morts)
Qui participe ? Des musulmans.

Depuis 2004, crise dans le Delta du Niger ( 4.500 morts).
Qui participe ? Des groupes pétroliers contre les autochtones (dont des musulmans).

Depuis 2004, Guerre Baloutches – Pakistan (1.000 morts).
Qui participe ? Des musulmans.

Depuis 2012, Guerre au Mali (2.000 morts).
Qui participe ? Des musulmans.

En résumé, sur 26 conflits en cours dans le monde, on retrouve dans 100% des guerres des musulmans et/ou des communistes. Plus précisément, dans au moins 22 des 26 conflits mondiaux, on retrouve des musulmans. Les 4 conflits restant sont exclusivement communistes.

Nous aurions pu étendre la liste aux conflits post-guerre froide mais cela aurait été bien trop long (Libye, Gaza, Rébellion touareg au Niger et au Mali, guerre en Irak, Yougoslavie, etc…).

Nous aurions également pu établir une liste des principaux attentats terroristes depuis 2000 (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Espagne, Irak, Afghanistan, Inde)…
pitoyable defense
Auteur : abdo447
Date : le 20 avril 2013 à 16h36
« Mes fils ont été piégés »…
Impossible de nier leur implication, donc la mère rejette la responsabilité ailleurs. Bref, ce n’est jamais de la faute des musulmans !
Défense minable : les musulmans sont censés être les meilleurs parmis les hommes, mais, malheureux (ou trop candides) qu’ils sont !, ils se font toujours manipuler par les méchants occidentaux !
Coup Monter
Auteur : lead27
Date : le 19 avril 2013 à 14h22
just une autre mise en scence by the US gov incriminating Moroccans + the Sahara thing
Ces accusations sont graves
Auteur : agr
Date : le 19 avril 2013 à 13h15
Ces accusations sont graves, il est tellement facile d’accuser à tort des magrébins, je pense que les états unis contenue de leurs états d’esprit avait déjà envisagé la piste de musulmans, nous avons malheureusement une étiquette sur le dos, ces accusations injuste doivent être punis sévèrement
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com