Menu

Sport   Publié

Match Raja-FAR : Au Maroc, les voix s’élèvent pour la fermeture du stade Mohammed V

Les violences perpétrées jeudi dernier à Casablanca, avant et après le match ayant opposé les FAR de Rabat au Raja de Casablanca, ont relancé la polémique sur le projet de délocalisation du stade Mohammed V du centre de la métropole. Lassée par des scènes de terreur répétitives, une partie des Casablancais réclame la fermeture immédiate de l’établissement. 

Temps de lecture: 3'
Ph : Illustration

Les habitants de Casablanca sont encore sous le choc après les scènes de terreur, semées jeudi dernier dans les rues de la métropole, par des centaines de supporters rbatis, avant et après la rencontre choc de la 23e journée de la Botola, ayant opposé les FAR au Raja de Casablanca (1-1). Les événements, qui ont donné lieu à pas moins de 193 arrestations, n’ont fait que relancer de plus belle la polémique concernant l’organisation des rencontres de football dans le centre des villes marocaines.

Une pétition qui circule sur les réseaux sociaux depuis jeudi réclame, en effet, la fermeture immédiate du stade Mohammed V où s’est jouée la rencontre en question. Elle a déjà réuni près de 6500 signataires. Les initiateurs de la pétition n’ont qu’un seul objectif en tête: «ne plus vivre ce qu'a vécu Casablanca le jeudi 11 avril 2013». «La ville de Casablanca a été terrorisée par une bande de criminels le 11 Avril 2013 à cause d'un match de football... On ne veut plus de ça dans notre ville, on ne veut plus de matchs de football dans le complexe Mohamed V de Casablanca... On veut la fermeture immédiate de ce complexe», réclame-t-on.

«Au diable le foot»

Sur Facebook aussi, plusieurs pages ont été créés par les internautes marocains dans le même objectif : fermer définitivement le stade Mohammed V,  qui pour certains «est tout sauf un lieu de rassemblement sportif». «Au diable le foot. La civilité est nécessaire pour toute chose. Tant qu’elle n’est pas présente, on ne peut rien espérer», s’insurge Ahmed Benchekroun sur la page «Pour la fermeture du stade Mohamed V» qui compte jusqu’à présent plus de 7 700 fans.

« Il est intolérable que des sauvages investissent nos rues, saccagent nos commerces, détruisent nos installations et transports publics, cassent nos voitures, blessent voire violent nos concitoyens. La jungle est le propre d'une forêt, non d'un centre ville qui abrite la vie de citoyens», écrit Hamza Yacoubi Soussane. «A croire que le foot marocain est au summum de son art. Honte à vous sales hooligans!!! Et dire qu'on organise la CAN 2015 alors que ni l'équipe nationale ni les forces publiques ne semblent être prêts, ne serait ce que pour donner une image correcte du pays qu'ils représentent. Llaykhliha ssel3aa comme diraient certains», poursuit-t-il.  

«Je suis pour la fermeture, il est temps. J'habite à deux pas du stade et c'est l'enfer à chaque fois qu'il y a un match, bien sûr sans parler de l'invasion faite par les marchands de sandwichs etc.
Quant à nous, il faut acheter toutes nos courses très tôt, mettre les voitures à l'abri et s'enfermer à la maison et quand on a des enfants ce n’est pas facile de passer la journée à la maison», regrette de son côté HA KE.

Les contres

Si certains souhaitent au plus vite voir le stade Mohammed V fermer ses portes, ce n’est pas le cas pour tout le monde. D’autres considèrent que le stade «d’honneur», inauguré en 1955, est un monument historique qui fait désormais partie intégrante de la capitale économique du royaume. «Au lieu d'appeler à la fermeture, appelez à l'ouverture, au lieu d'appeler à l'annulation, appelez à la création... C'est ça notre problème, on a toujours peur, on ne peut pas pointer du doigt les forces de l'ordre, donc on pointe les supporters. On ne peut pas aussi revendiquer nos droits, donc on appelle à l'annulation des droits des autres. Comme on ne peut pas manifester pour la création d'un nouveau grand stade à Casablanca, on appelle à la destruction d'un stade et pas n'importe quel stade, un monument qui a beaucoup donné à l'image du foot marocain», écrit Nizar El Idrissi, repris par Dalal Echlouchi, qui estime que les forces de l’ordre sont les seules responsables dans l’affaire.

«Avant de revendiquer la fermeture du stade, faites un diagnostic de ce qui s'est toujours passé, ces actes de vandalisme ne sont présents que quand les forces de l'ordre ne font pas leur boulot. Comment expliquez-vous la présence massive des forces de l'ordre lorsqu'il y a une manifestation pacifique, alors que ce jeudi ils étaient absents ? Faites l'expérience, rassemblez 100 personnes pour manifester contre le stade Mohammed 5, vous serez accompagné de plus de 500 policiers. Ce qui s'est passé jeudi, ça sent le complot, la preuve, c'est que ces actes de vandalisme ont eu un effet psychologique sur le peuple, cet effet est dans l'intérêt du mekhzen, qui a toujours voulu prouver que les Marocains étaient des animaux. Ils veulent légitimer leur oppression envers le peuple».

«Depuis que je suis né, ce stade est là. C'est la place de joie et tristesse pour un peuple. J'ai grandi en aimant le Raja et ma deuxième maison était et restera ce même stade (…) On ne peut pas venir en un jour et demander la fermeture d'une maison où nous avons appris l'amour de notre club. Au lieu de vous attaquer à un lieu plus ou moins sacré pour un peuple,  tournez-vous, vers la police qui a failli à son travail», demande Jamal Mohamed.

Les actes de vandalisme du jeudi ont, dans tout les cas, causé beaucoup de dégâts. Selon le ministère de l’Intérieur, sept autobus ont été détruits, tout comme les interfaces d’une quinzaine de magasins, les vitres de huit compartiments de tramway ainsi que 13 autres voitures. Une enquête a été ouverte pour déterminer «les raisons de ce dérapage».

plus de foot au Maroc
Auteur : simoraghni
Date : le 16 avril 2013 à 05h21
Deux choses a dire :
Deja Ce n est pas a cause des forces de l ordre que nous avons des animaux en guise de supporters
Aussi On ne veut plus de foot au Maroc, de toute nous avons un football de merde
je suis casablancais et je m en tape du stade
Auteur : othman35
Date : le 16 avril 2013 à 00h02
le jour ou t habitera a coté du stade et tu verra ta voiture vandalisé ta soeur ou ta mere se faire doigter et privé de ta liberté le dimanche apres midi on verra si tu criera tjrs aussi haut et fort pour garder ce put... de stade de deshonneur
DONNOUR DIMA DIMA
Auteur : Moulay el Bachir
Date : le 15 avril 2013 à 21h25
Un stade de trop ? Extraordinaire !
Ils font comment au PSG à Auteuil en plein Paris ? Une tribune de rastons et de fachos prêts à casser du nègre et des bicots et les autres fous furieux, comment font ils ?
Et bien on sépare les tribunes et on fait des parcours définis.
Voilà ce qui n'est pas fait à Casa parce que certains ont des vues sur ce foncier !
Ceux qui veulent la destruction du stade ou qui soutiennent un tel séniaro ne sont pas des Casablancais. Car quand on est bidaoui, on sait que ce stade est mythique. D'abord stade Marcel Cerdan, puis mal3ab acharrafi, donnour pour les casaoui, puis complexe Mohamed V. L'équipe Nationale s'y est illustrée. C le pendant d'Auteuil à Paris. Il faut stopper les délires et que la Police fasse son travail, sinon externaliser les matchs dont le risque est connu.
la solution.
Auteur : sarafansud
Date : le 15 avril 2013 à 18h23
dissoudre les FAR.ou faires jouer tout leurs matchs a dakhla et a laayoune.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com