Menu

Sport Publié

Maroc : Une page sur facebook pour le retour de Zaki à la tête du Onze national

En attendant la tenue de l’assemblée générale de la Fédération de football, prévue en avril, le nom de Badou Zaki est pressenti pour succéder à Rachid Taoussi dont le contrat expirera en septembre. C’est du moins l’objectif d’une page lancée sur facebook.

Temps de lecture: 2'
DR

Un million de signatures pour le retour de Badou Zaki à reprendre les commandes du onze national. C’est le pari que s’est fixé les initiateurs d’une page lancée sur facebook le 24 mars, juste après la défaite du Maroc face à la Tanzanie. Aujourd’hui, vers onze heures du matin, le compteur affiche plus de 2000 membres. Les adhésions affluent mais lentement. L’objectif annoncé parait encore loin d’être atteint. En revanche, les commentaires sont au rendez-vous, tournant en dérision les promesses de Rachid Taoussi et appelant au départ d’Ali Fassi Fihri de la présidence de la Fédération de football.

La vox populi réclame Zaki

Le nom de Badou Zaki est réclamé par la vox populi à chaque fois que les «Lions de l’Atlas» se font battre en Afrique par des équipes jeunes. Les responsables désignés pour diriger le foot au Maroc feignent d'entendre ces demandes et choisissent d’autres entraineurs, souvent des Français. Et pourtant, les meilleurs résultats de la sélection sont l’œuvre de Brésiliens : une médaille d’or dans les jeux de la Méditerranée en 1983 à Casablanca avec Valente et un passage au second tour lors du mondial du Mexique en 1986 par José Faria.

Le reste est une série de contreperformances à l’exception d’une acceptable participation de l’équipe au mondial de 1998 avec le Français Henri Michel et surtout la meilleure place, jusqu’à aujourd’hui, dans le classement FIFA. Le dixième rang en 1998.

Par ailleurs, durant  la dernière décennie c’est avec Badou Zaki que le Onze national a réalisé ses bons résultats : une seconde place à la CAN de 2004 face à la Tunisie, pays hôte, et un parcours sans défaite lors des éliminations du mondial 2006 en Allemagne.

Le contrat de Taoussi expire en septembre

Le lancement de cette page sur facebook est un autre moyen pour mettre davantage de pression sur les responsables pour qu’ils acceptent le retour de Zaki sur le banc de touche des «Lions de l’Atlas». Le timing de cette initiative est tout sauf fortuit, sachant que le contrat de l’actuel entraineur expirera en septembre prochain, c’est-à-dire au lendemain du dernier match contre la Côte d’Ivoire.

La fédération est appelée à chercher un nouveau coach pour la préparation de la CAN 2015 qui se jouera au Maroc. Zaki sera-t-il l'heureux élu ? Rien n’est moins sûr. L'homme compte plusieurs adversaires à la Fédération assez coriaces pour lui barrer la route de la sélection. Ils l’ont déjà fait en 2008 après la débâcle du Onze national à la CAN du Ghana et en 2012. Depuis la démission de Zaki en octobre 2006, huit entraineurs se sont succédés à la tête du Onze national. Un record.

L’assemblée générale de la fédération du mois prochain sera cruciale bien entendu au cas où elle se tiendrait, sachant qu’elle avait subi déjà un report en novembre dernier. C’est l’issue de cet AG qui devra déterminer le nom du futur sélectionneur, Zaki ou de quelqu’un d’autre.

far
Auteur : Oujdaoui.
Date : le 06 mai 2014 à 11h44
Il avait totalement raison de dire cela , ces far sont dirigeaient par des généraux et des colonels de l armée ( alors la pression a 1000 bars ) .Zaki et son entourage et notre équipe vont allaient loin RDV CAN 2015 .
Critiqueurs STOP
MonsieurPropre
Auteur : motao-1
Date : le 31 mars 2013 à 14h05
Tout à fait d'accord pour votre analyse; seul remarque, je précise que Naybat ne manque pas seulement de classe, c'est un ignoble, à titre d'exemple, rappelez vous les gestes de la croix du Christ qu'il faisait quant il jouait au Déportivo.
Dernière modification le 31/03/2013 14:09
zaki
Auteur : ralidou34
Date : le 30 mars 2013 à 22h45
monsieur taoussi n'est pas l'homme qu'il faut a la tete des lions de l'atlaset les gens a la frmf sont des incompetents qui ne sont pas issus du monde du football.zaki est le seul a mon avis qui puisse faire quelque chose avec la selection marocaine encore faudrait il qu'on le laisse travailler tranquillement sans lui mettre des batons dans les roues.
pffff
Auteur : bountaf
Date : le 30 mars 2013 à 17h51
rien ne va changer.les joueurs marocains n ont aucun talent ils sont trop fragile et trop efféminé
Commencer par le commencement
Auteur : berhoc
Date : le 30 mars 2013 à 14h18
A quoi sert remplacer un entraîneur et garder les membres de la Fédération ?
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com