Menu

Article

La France importe du sel du Maroc pour lutter contre le verglas

Alors que les températures en France continuent à chuter, une chute due à la vague de froid qui touche l’hexagone et l’Europe en ce moment, les départements français les plus touchés par le froid et la neige sont confrontés sérieusement à une pénurie de sel; sel indispensable pour faire fondre le verglas et la neige sur les routes et les trottoirs.
Publié
DR
Temps de lecture: 1'
Plusieurs de ces départements ont trouvé la solution : ils font appel à plusieurs pays méditerranéens pour importer leur sel. Le Maroc fait parti de ses pays. Le département qui importe le sel marocain est la Charente Maritime.

Dans un article, le journal Sud Est explique les hivers où il ne fait pas aussi froid que cette année, le département ne consomme que 200 tonnes de sel. Mais pour cet hiver 2010 plus rude, il faut compter 10 fois plus de quantité de sel, ce qui représente 2000 tonnes. Le journal relate aussi qu’en 2 jours seulement, 1000 tonnes ont été consommées dans le département.

Alors pourquoi importer du sel du Maroc ou d’un autre pays de Méditerranée ? La réponse est simple : c’est le prix. Avec le sel marocain, la facture est moins... salée. La tonne de sel marocain coûte 60 euros la tonne hors taxe. Le journal Sud Ouest explique que même avec les frais de transports, le sel marocain reste toujours moins cher que le sel français.Dans certaines régions de France, les prix flambent. Le sac de 25 kilogrammes peut être vendu à 7 € soit 280 € la tonne.

Concernant l'acheminement de l’or blanc du Maroc vers la Charente Maritime, il arrive par bateau à Bordeaux, il est ensuite chargé dans des camions et est ensuite distribué aux communes qui en ont besoin.

Les autres pays qui vendent leur sel à l’hexagone sont notamment l’Egypte et l’Espagne.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com