Menu

Sport Publié

Football : Corrigé par la Tanzanie, le Maroc dit adieu au mondial du Brésil en 2014

Comme avec Gerets, Taoussi est toujours  à la recherche de son onze type. A chaque  rencontre, il aligne une équipe différente. Ce dimanche, face à la Tanzanie, la recette consistant à mélanger les locaux (six) à cinq professionnels évoluant en Europe a tourné au vinaigre. Encore, une erreur de casting.

Temps de lecture: 2'
Les Lions de l'Atlas ont subi une sévère défaite face à la Tanzanie (DR)

Après la débâcle de la CAN en Afrique du Sud, le Onze national dit adieu à la coupe du monde au Brésil. Le sélectionneur de la Tanzanie, le Norvégien Polsen, a donné une véritable leçon de coaching à Rachid Taoussi, notamment en seconde mi-temps. Ses changements de joueurs se sont avérés très judicieux, preuve en est l’entrée de l’attaquant Ulimwengu à la 46ième minute. Dès son premier ballon, il place un tir directement dans les filets de Nadir Lamyaghri. Un but qui a totalement bouleversé la physionomie de la rencontre. Les «Lions de l’Atlas», désarçonnés, cumulaient les fautes défensives. Perdus sur le terrain, leurs attaques manquaient de cohérence et de précision. Encore une fois, la condition physique a fait défaut aux joueurs. On peut s'interroger sur l'utilité de la semaine de concentration passée à Dubai ?

Taoussi, la faute aux joueurs

Sur les ondes de radio Mars, Rachid Taoussi au sortir des vestiaires, n’a pas hésité, et sans le moindre scrupule, à porter sur ses propres joueurs la responsabilité de la défaite. Il commence par dire que «nous avons perdu le match en 1er mi-temps», une allusion aux nombreuses occasions ratées par Hamza Bourzouk, le sociétaire du Raja de Casablanca. Il ajoutera sûr de lui : «Tout de même, je ne vais pas entrer sur le terrain pour marquer à leur place».

Le plus drôle sera la déclaration qui suivra puisque dans un moment d’amnésie, il lance au journaliste que «certains joueurs manquent d’expérience africaine». Mais qui les a sélectionnés ?  Est-ce Rachid Taoussi ou quelqu’un d’autre ? Qui est alors le responsable de l’entrée du jeune défenseur Younès Hammal, des FAR, dont une erreur à amener le 2ième but des Tanzaniens ? C’est, d'ailleurs, la première fois qu’il porte le maillot de l’équipe nationale. De ce baptême du feu, il n’en est pas sorti indemne.

Il y a-t-il un sélectionneur dans l'équipe ?

Taoussi a aucun moment, n’a eu le courage d’assumer une partie de la responsabilité dans ce nouvel échec. Les nombreuses failles dans la défense, le fait que le onze national a joué, pendant plus de 55 mn, avec un seul attaquant de pointe, l’absence de milieu axial, aucun soutien à l’arrière droit Echchakir (FAR), très inférieur par rapport au Tanzanien Olimingwi, son expulsion du match juste après la 3ième réalisation en est bien la preuve, autant d’erreurs attestant que sur le navire marocain il n’y avait pas de capitaine.

Que reste-il à la sélection marocaine ? Pas grand-chose. Ses chances de passer au dernier tour des qualifications au mondial 2014 au Brésil sont inexistantes. Elle ne lui reste que de jouer pour sauver la face contre la Tanzanie et la Gambie, chez-nous, et contre la Côte d’Ivoire à Abidjan. Après cette défaite, le Maroc a 2 points, la Tanzanie compte 6 points et la Côte d’Ivoire 7points.

Résumé du match Tanzanie-Maroc

le Maroc dit adieu au mondial du Brésil
Auteur : MAXIM6
Date : le 29 mars 2013 à 00h22
Les centaines de commentaires divers ont un point commun "le côté négatif" de l'encadrement des instances des ministéres des joueurs des origines et j'en passe mais est il possible de dire qu'il s'agit d'une marche en arrière du foot marocain pour mieux se préparer aux prochaines coupes d'afrique et du monde 2018.. le sport est cyclique les bons éléments sont rares se n'est pas avec 11 stars qu'une équipe gagne mais en groupe autour d'un esprit de la gagne avec également un leaders ou deux comme l'était Zaki ou Bouderballah Timomi ou Chamakh alors laissons l'equipe du maroc rejoindre la longue liste des équipes qui ne se bronzerons pas sur les plages de "Copacabana" et en ces temps de crise c'est salutaire pour les caisses de l'état à croire que les gouvernant avaient tout fait pour ne pas aller au Brésil et sauter leur tour un pour ne pas se faire humilier en dépensant de l'argent public comme le dit un commentaire ci dessous et aussi pour permettre à la FFM de se remettre enquestion sur les 5 ans à venir c'est à dire que les cadres seront en retraites et les futurs joueurs en équipe junior nationale alors laissons maître Taoussi se cahcer dans sa villa avec sa garde robes et ses bijoux que nous avons u le plaisir de voir sur les plateaux télé et regrettons aussiMr Guérets qui n'as pas u assez de temps pour préparer son groupe pusique éjecté par le lobis Taousssi avec au passage un de racisme à la marocaine "el berani dehors" mais bon pas de querelles et pas d'animausité ca ce n'est qu'un sport utile pour calmer le peuple en temps de crise "opium" comme en espagne ils n'ont que le barça et l'equipe nationale comme passer de bons moments de surcroit éphéméres mais bon le seul côté qui fait mal c'est la ou les déclarations de Mr taousii depuis sa rpise de pouvoir comment sa majesté ne l'a t-il pas remis à sa place avec son arrogence légendaire car il a le mérte de rester dans les anales du foot marocains , allé maintenant au boulot faison un plan prévisionnel de 5 ans et mettons nous au travail et surtout réduisons les budget sinon c'est la diaspora qui payera les bons en obligations pour renfouler les caisses de l'état, surtout soyons fairpaly et rêvons de voir à la tête de la sélection un mélange de Zaki et Guérets qui s'appellera Zaguer Kiets né au maroc et formé dans un centre pour entraineurs en Europe et ayant entrainer en Europe et au Maroc voilà mon rêve et cela toujours permis en sport de rêver !
ql gachis
Auteur : majus
Date : le 26 mars 2013 à 13h38
jamais l equipe du maroc n aessuye un aussi mauvais score et dans des conditions si lamentable.le foot marocain ne produit plus de footballeurs de talent ,mais des footballeurs ephemeres et sans ame.a mon avis le foot marocain a commence a decline depuis une tentaine d annees sans revenir bien avant.qui ne se souveint des anciens gloire tant du terroir que ce qui opere a l etranger?on savait bien que taoussi ou autre ne feront rien pour reussir a rectifier mais nos responsable font la sourde oreille et revent indefiniment ! ce qu il faut a present c est une refonte totale du foot marocain quite a voir le resultat dans 10 ans.si on revient en arriere les joueurs qui ont opere dans ce match ne pouvaient meme pas avoir une place dans les equipes de seconde division dans les annees 70.
les MRE ,sont bon en tout,foot ,technologie ,medecine ,on est 6 millions.
Auteur : MOROCCAN 68
Date : le 26 mars 2013 à 08h39
Les joueuers locaux sont des amateurs, ils ont le niveau physique et technique de 1920 ou peut être 1925.
Or nous sommes en 2013 ; nous avons des joueurs marocains nés en Europe ,jouent en Europe avec un niveau Européen de 2013 , ils jouent dans des grands clubs Européens Hollandais ,Italiens ,Espagnoles,allemands, Anglais et Russes.
Je parle pas des joueurs en France ,car ils jouent en 2ème divisions.
footballeur etranger
Auteur : ili4ssmessi
Date : le 25 mars 2013 à 20h30
frere on a des sale joueur qand meme
Si je te dis Belhanda
Boussoufa
Amrabat
Benatia
Ce sont des sale joueeur qand meme
Les locaux hein
Auteur : Zayad Tabana
Date : le 25 mars 2013 à 19h51
Des bêtises...60% des joueurs de Rabat et Fes
La prochaine fois on nous dira qu'il fallait choisir un joueur de chaque maison.
On se moque des marocains
Ouakkaln Allah Alihoum la FRF et tous les résponsables.A chaque fois les mêmes bêtises et les mêmes declarations.
Une honte
AARRAOUNA TANZANIYNE
KHALLAOUNA BLA SLIPPAT
Mr Kabar36 ce n'est pas la première vache mais c'est un troupeau tout entier.............Les couteaux y en a plus
Dernière modification le 25/03/2013 20:31
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com