Menu

Politique Publié

Maroc/Côte d’Ivoire : Le « refus » du baisemain par le roi Mohammed VI fait polémique

En visite officielle en Côte d’Ivoire, le roi Mohammed VI a refusé le baisemain d’un illustre homme politique ivoirien. L’incident passé en direct à la télévision a choqué de nombreux Ivoiriens. Certains médias locaux l’ont pris pour leur compte.

Temps de lecture: 2'
DR

Quête du sensationnel ? En tout cas, si c’était le but, certains médias ont réussi leur coup. A son arrivée à l'aéroport d'Abidjan, le roi Mohammed VI a été accueilli par le protocole du président ivoirien Alassane Ouattara, dont l’un des membres a voulu faire le baisemain au souverain marocain. Et ce dernier a très vite retiré sa main. Le geste, pas du tout compris par de nombreux Ivoiriens, a été récupéré par certains médias locaux.

La vidéo illustrant l’incident a fait le buzz en Côte d’Ivoire et même au Sénégal. Sur les sites d’information ou encore les réseaux sociaux notamment Facebook, de nombreux ivoiriens ont exprimé leur ressenti. Entre «insolence» et «humiliation», il y a de tout. De plus les interventions éclaircissantes de certains internautes, connaissant un peu la culture marocaine et les habitudes du roi chérifien, n’atténuent pas les positions de ceux qui se disent choqués.

Tout ce bruit pour rien

Cependant, l’homme qui aurait été «humilié» selon des Ivoiriens n'est autre que Georges Ouégnin, un ancien chef de protocole du défunt président Félix Houphouët-Boigny, grand ami de Hassan II, qui a connu le roi Mohammed VI alors que celui-ci n’était qu’un jeune garçon. «Sa Majesté le Roi a beaucoup d'égard pour l'ambassadeur Georges Ouégnin qu'il considère comme son père. Ce monsieur avait pratiquement porté dans ses bras», explique aux médias ivoiriens une source diplomatique à l’ambassade du Maroc à Abidjan. Et d’ajouter que «le Roi n'a pas accepté que cette illustre personnalité lui baise la main […] par respect».

Dans son édition du mercredi 21 mars, le quotidien ivoirien L’intelligent d’Abidjan a rapporté l’échange qu’il y a eu entre le roi et M. Ouégnin. «Je suis le fils de mon père (le roi Hassan II) qui vous honorait de son vivant aux côtés du défunt Houphouet-Boigny. A mon tour, je vous honore de ce respect. De nous deux, c'est à vous que revient la grandeur du respect. Il n'en sera pas autrement même en l'absence de mon père. Je n'oserai pas vous priver de tant de respect par un baiser de la main».

Le monarque marocain a effectué une visite officielle de 24 heures, mardi 20 mars en Côte d'Ivoire, en compagnie d'une forte délégation, dont le ministre des Affaires étrangères, Saad Dine El Othmani. Ce déplacement a été l'occasion pour le royaume de nouer plusieurs partenariats économique avec le pays dirigé par Alassane Ouattare. A noter que les MRE de Côte d'Ivoire, qui se sentaient oubliés avant l'arrivée du souverain, se sont fortement mobilisés pour l'accueillir.

faux
Auteur : laviedejoie
Date : le 31 mars 2013 à 18h10
ca n'a rien a voir
La main de Dieu est tout à fait différente
Auteur : zsahara
Date : le 31 mars 2013 à 00h16
En baisant la main de ton père par respect tu ne l'associé pas à Allah.
ëtre ignorant pour comparé Dieu à des êtres humains.
le respect riciproque
Auteur : zsahara
Date : le 31 mars 2013 à 00h13
Le roi a refusé qu'un homme agé baise sa main c'est naturel même avec les marocains.
Le roi a été chez ce noble homme qui respecte le souverain à sa façon et le souverain l'a respecté aussi.
Où est le problème?
Si par hasard , il a baisé la main , les ingrats, les jaloux parleront ;
je baise la main de mon père, de ma mère de tout personne plus agée que mois et que j'aime et respecte.
Les actes d'humiliations sont bien connu et personnes ne fait attention.
On ne baise pas la main du roi mais de son employeur ou de celui qui lui apprend des mauvaises abitudes.
Le roi n'oblige personne mais tire sa main.
stop Association a Allah !!
Auteur : maB2rOc
Date : le 25 mars 2013 à 21h19
Le Roi devrait arrêter se protocole , c'est du shirk majeur que de se prosterner pour autre Allah !!
Chez Ahl Al Beith!
Auteur : SH-Hocine
Date : le 24 mars 2013 à 18h45
La tradition préhistorique et son usage chez les traitres et les profiteurs!

Par son passage en Afrique qui fut l´Empire de Ghana, nos frères africains, ils vont devenir presque moitié blancs, moitié noirs (Café au lait français), grâce au miracle du roi - dieu marocain! En plus, il va beaucoup pleuvoir chez eux et ça va fleurir sur leurs sols au printemps, en été, en automne comme en hiver. À ce miracle climatologique, le niveau de vie, la qualité sexuelle et la natalité en Afrique occidentale vont augmenter du jour au lendemain, et les bénéficiaires auront raison de vénérer notre roi le plus chérifien!

Cette affaire de baisemain à un blanc venu du Maroc, elle rappelle l´ère des Morabitines qui avaient ouvert une route commerciale entre Marrakech, Sijilmassa, Sénégal , Ghana, Niger, Tchad, la mer rouge et des représentants consulaires qui avaient su établir des excellentes relations avec ces peuples africains qui se sont convertis à l´Islam par amour et par la cordialité qui les avait unis au nord africains (les maghrébins). Certainement, c´est ce grand souvenir qui a permis à Mohammed VI d´être reçu et traité avec tous les égards! Quant au baisemain – baise pieds dégradant tout humain, c´est une tradition primitive venue avec les alaouites qui exigeaient à leurs Wazirs de se mettre aux genoux, baiser leurs pieds, toucher le sol avec le front et ne pas se lever jusqu´à recevoir l´ordre de le faire! Plus tard, les bénéficiaires qui partagent les richesses avec leurs Sultans prédateurs, au détriment d´un peuple condamné à ne pas être libre, ils ont fait de cette tradition esclavagiste un protocole exigeant la soumission absolue de tous les esclaves marocains au Sultan, malgré tous ses défaut et mauvaises moralité.

Le seul politicien étranger qui a eu la sincérité de protester contre ce phénomène toujours en cours, c´est Nelson Mandela qui tutoya Hassan II, lui disant: Chez toi, l´esclavage est toujours en cours,

[Majesty: you are still living in another time, so far from Europe!]

Contrairement à Mandela, le Shah d´Iran fit de la visite d´Hassan II à Téhéran tout un événement, faisant croire aux iraniens que son hôte est un descendant d´»Ahl Al Beith«. Quelques années plus tard, le Shah chassé par Imam Ayatou Allah Al Khomeiny, il ne trouva refuge qu´au Maroc de l´esclavage et son fils ne roule que grâce au passeport marocain!

- En conclusion

Tous les voyous et les gangsters, ils ne trouvent le bon accueil que chez nos Ahl Al Beith au Maroc.

Samya bnt Al Houcine
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com