Menu

Article

Luxembourg : Des Marocaines louent leur ventre comme mères porteuses

Elles seraient au moins 600 marocaines à avoir tenté l’expérience de mère porteuse pour des parents luxembourgeois, révèle une association marocaine des droits humains. En contrepartie, celles-ci auraient perçu de gros chèques. Détails. 

Publié
Ph : Illustration
Temps de lecture: 1'

Certaines Marocaines pauvres font «commerce de leur utérus». C’est ce qui ressort en tout cas d’une récente affaire, révélée mardi 26 février, par le quotidien marocain Al Akhbar. 600 femmes de nationalité marocaines auraient loué, «ces dernières années», leurs utérus au profit de parents au Luxembourg ne pouvant pas avoir d’enfants.  

Le constat a été fait, à l'origine, par Rachida El Uriagli, une ex-MRE, ancienne parlementaire du Land Hessen, en Allemagne, et membre actuelle du Centre marocain des droits humains (CMDH). Pour arriver à ce chiffre, cette dernière a mené une enquête dans différents villes du nord du Maroc, explique l’agence de presse espagnole EFE.

Payées entre 150 000 et 200 000 dirhams

Selon le président du CMDH, Khalid Cherkaoui, cité par la même source, toutes les étapes de l’opération, allant de la fécondation jusqu’à l’accouchement étaient pratiquées au Luxembourg. «Plusieurs parties sont impliquées dans cette affaire, outre les parents biologiques de l’enfant et de la mère porteuse», a-t-il fait savoir. Les dossiers médicaux des candidates à la Gestation pour autrui (GPA), leur permettant de sortir du royaume, auraient été élaborés par des médecins marocains au Maroc. D’autres «intermédiaires», qui tirent profit de ces opérations, seraient également impliqués dans cette affaire.

Les mères porteuses seraient pour la plupart des «employées de maison, des filles vivants dans la rue ou issues de familles pauvres». En contrepartie de leurs services, ces femmes percevaient une somme d’argent comprise entre 150 000 et 200 000 dirhams. Pour le CMDH, il s’agit d’une «violation flagrante des droits de la femme et de l’enfant». Les femmes sont utilisées «comme machines de production», regrette Khalid Cherkaoui. Ce dernier a, par ailleurs, annoncé la mise en place d’un comité spécial chargé d’enquêter sur le développement de ce phénomène au Maroc. 

Grrrrrrrrr !
Auteur : cheikhManba
Date : le 03 mars 2013 à 16h30
Lol elle à pas que la tête mdr !
Grrr!
Auteur : asia01
Date : le 02 mars 2013 à 19h02
Arrete tu m'enerves a t'enteter comme ca!Il est vrai qu'elle a une tete d'algerienne mais les faits sont la et l'adn ne ment jamais!
ouh lalalalalalala !
Auteur : cheikhManba
Date : le 01 mars 2013 à 16h37
Pour une grande majorité des marocains ont ne la considère pas comme une marocaine d'une par sont comportement ! Et de deux par sa mentalité ! Elle n'a pas du tout la mentalité marocaine ! Mais une mentalité algérienne ! Donc pour nous elle n'est pas marocaine ! Qu'elle arrête de renié les origine de sa mère ! Elle et plus algérienne elle à pas à avoir honte ! :)
ouh lalalalala!
Auteur : asia01
Date : le 01 mars 2013 à 15h55
Bon,je vais encore me répéter,mais apparement y'en a qui comprenne que ce qui les arrangent!Rachida dati est née de pere marocain,d'ailleur il y a eu dernierement un article sur elle dans yabiladi qui disait qu'un juge marocain avait déposé une plainte contre elle car elle avait un enfant illegitime(zorha),le juge est debile mais vu qu'en plus de son passeport francais elle en possede un autre marocain,elle doit donc respecter les lois du pays de son pere!T'as pigé ou faut te le tatouer,parce que la ca me fatigue de me repeter
rachida dati = algérienne !
Auteur : cheikhManba
Date : le 01 mars 2013 à 14h12
Rachida fait n'a rien de chez nous mais tout de zangapauvre ! Quand tu écoute tout ceux qui ont bossé avec elle sur sont comportement avec autrui ces bien le profond caractère des algérien qui en ressort ! Elle peut toujours rêvé d'être marocaine mais elle ne les pas ! Celle qui la porté 9 mois n'était pas marocaine et pour être marocain(e) faut être de pur sang ! 100 %
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/