En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Politique Publié

Mali : « L’Algérie ne veut pas que le Maroc intervienne », Benkirane

Le Premier ministre marocain Abdelillah Benkirane a expliqué aux journalistes de l’émission «Internationales», sur TV5 Monde, aujourd’hui, que si la France est intervenue au Mali c’est parce que le Maroc et l’Algérie ne sont pas parvenus à s’entendre.

DR

«L’Algérie ne veut pas que le Maroc intervienne, je ne sais plus pourquoi  ...», a laissé tombé Abdelillah Benkirane, chef du gouvernement marocain, aux journalistes de l’émission «Internationales», sur TV5 Monde, qui l’interpellaient sur la position du Maroc dans la guerre au Mali, cette après midi, dimanche 24 février. Il a laissé comprendre, après avoir salué l’intervention française au Mali, qu’elle n’aurait jamais été nécessaire si les pays de la région avaient réussi à s’entendre. Comprendre le Maroc et l’Algérie. Il a estimé que les deux pays auraient pu trouver une solution, et régler le problème à «notre façon» s’ils avaient coopérés.

La frontière ouverte de «notre côté»

Il n’a eu de cesse, entre deux phrases glorifiant la fraternité des peuples marocain et algérien, de renvoyer la balle dans le camp de l’Algérie. A propos du Sahara, «tout le monde sait que si l’Algérie décide de régler ce problème, en une journée c’est réglé, a-t-il affirmé, il s’agit d’une «problématique que l’Algérie a considéré devoir entretenir.»

Concernant l’ouverture de la frontière, il a également renvoyé la responsabilité à l’Algérie . «Malheureusement cette affaire du Sahara, qui appartient à une ancienne logique, envenime nos relations. Le jour où nos frères algériens le voudront, les frontières s’ouvriront», a-t-il répondu. «Sa majesté a déjà décidé d’ouvrir les frontières de notre côté», a expliqué le chef du gouvernement marocain en référence à plusieurs discours du roi appelant à la rouverture des frontières terrestres maroco-algérienne.

«C'est notre roi, il n'y a rien à faire !»

Frontière et intervention militaire au Mali se négocieront au niveau du palais royal, selon Abdelilah Benkirane qui a rappelé aux journalistes français que la sécurité et l’armée ne relevaient pas de ses prérogatives. A propos de la présence d'hommes des forces spéciales marocaines aux côté des troupes maliennes et françaises au nord du Mali. «Je ne peux pas vous le dire ; je ne suis pas au courant», a-t-il rapidement répondu. Il est resté de même incapable de dire si le Maroc envisageait de soutenir militairement et officiellement la France au Mali. «L’armée est une prérogative de sa majesté ; il m’informe lorsqu’il le décide», a franchement indiqué le chef du gouvernement marocain. 

Plus largement, il a reconnu, «c’est lui le patron [...] Lorsque je ne suis pas d’accord, c’est son ordre qui passe d’abord [...] C’est notre roi, il n’y a rien à faire !» Il a également expliqué que l’on ne devait pas attendre de lui qu’il rentre en conflit avec le roi, qu’il ne serait pas cet homme là et qu’il préférait quitter le poste de chef du gouvernement plutôt que de s’y résoudre.

83 commentaires
domage
Auteur : mohamed algerien
Date : le 09 mars 2013 à 18h10
sais arabe on rien comprie faut ouvrire les frontieres avec le maroc et tunisi nos frere de toujoure vive algerie maroc tunisi un seul peuple
ceation de vrai pays
Auteur : sbtr55
Date : le 06 mars 2013 à 19h55
le pays des sahraoui qui tente de sepparer se trouve normalement parmi le territoire immense de l,algerie ,les sahraoui crimenel doivent combatre l,etat de 30000 generaux installer sur la tete de pouvoir au plais almoradia stop les sahraoui ont l,habilite de liberer leur territoire occupe par le regime fashiste degrand sahara algerienstop luuuuu
relation avec alger
Auteur : tmhv24
Date : le 06 mars 2013 à 19h34
le peuple marocain estime que les relation entre rabat et alger seront regler un jour.....,,l,algerie occupe plus de 2milion et demie de kilometre, plus de gisement gazier et petrolier, et veut metre le maroc sur une marge de feuille suite a la politique de vingence suivie par l,equipe de patronage alerien envers le maroc ,puis parsuite il a creer une bande crimenel avec une histoire falsifie afin de destabiliser le pays de voisinage.en veut que le patron algerien nous quittent une fois pour toute ,car c,est un vrai enemi mortelle et trditionnel de notre pays _vive l.etat du maroc et son peuple .la mort et haine au bande crimnel stop
..
Auteur : cheikhManba
Date : le 05 mars 2013 à 15h09
Lol à zangapauvre seul les kabyle ont su gardé la culture et la tradition Amazigh ! Donc les chose s'arrête la ! Des descendent d'arabe ? Mdr vos descendent sont turc et français ! Et non pas arabe...
nadodz
Auteur : lotfizakaria
Date : le 04 mars 2013 à 15h23
c'est un hmar ce cheikh bamba.. il ne connait ni la grande , ni la petite kabylie , ce que c'est être chaoui ou mouzabite ou tergui qui sont tous des berberes ....même les prétendus arabes sont des descendants de tribus berbères...
Non cheikh bamba, ..tu n''as le droit de parler au nom de personne, ni des kabyles, ni des marocains...tu ne représente que ta petite personne de MRE exilés aux pays bas...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com