Menu

Politique Publié

Accord de pêche : Le Maroc tient à l’augmentation de la compensation financière

Les négociations de pêche sont dans l’impasse. L’offre de la Commission européenne ne plait pas aux responsables marocains. Et c’est à  Nizar Baraka qu'est revenu la responsabilité d’expliquer la position marocaine à Madrid lors du Forum Europe.

Temps de lecture: 2'
DR

Apparemment, le Maroc tient à sa réclamation d’augmenter la compensation financière en échange de la signature d’un nouvel accord de pêche. Cette fois, c’est le chef du département de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka, qui est monté au créneau pour réitérer la position du royaume. Il l’a fait, hier, à Madrid lors de la réunion du Forum Europe tenu sous la présidence du ministre espagnole de l’Industrie, José Manuel Soria. Selon la publication économique Cinco Dias, Baraka a clairement déclaré qu’il serait inconcevable de «demander de pêcher plus et, en échange, payer moins».

L’argentier du royaume répond ainsi aux 28 millions, dans les meilleurs des cas, qu’a mis la Commission européenne sur la table des négociations, lors du cinquième round qui s’est tenu les 11 et 12 février à Rabat. C’est en effet, la première fois que Nizar Baraka se prononce, publiquement, sur ce sujet. D’habitude, ce sont les services de Aziz Akhennouch, le titulaire du maroquin de la Pêche et de l’Agriculture, qui se chargent de communiquer sur ce dossier.

Baraka n’a pas fermé la porte à un nouvel accord

En dépit de cette mise au point, Baraka est resté diplomate. Il n’a pas, totalement, fermé la porte à l’éventualité de la signature d’un nouveau protocole, réaffirmant, devant son hôte espagnol et les participants au Forum Europe, la volonté du Maroc d’atteindre cet objectif. Un message qui devrait rassurer, en ces temps de crise et de doute, les professionnels de la pêche du voisin du nord qui attendent avec impatience la concrétisation d’une telle perspective.

Le manque de visibilité sur la suite du processus des discussions sèment la confusion chez les armateurs espagnols. Et pour cause,  une semaine après la dernière réunion de Rabat, aucune date n’a été fixée pour la sixième rencontre. Les déclarations de Nizar Baraka ne vont pas les encourager à être optimistes. Même si le ministre de la Pêche, Miguel Arias Cañete, ne cesse de promettre aux chalutiers andalous, galiciens et canariens un retour très proche dans les eaux atlantique du Maroc.  Un message qu'il a, d’ailleurs, martelé, dimanche, à Cadiz devant les professionnels, bien qu’il ait reconnu l’existence de «quelques divergences».

Les jours à venir seront décisifs pour la suite des négociations de pêche. Le gouvernement espagnol ne ménage pas ses efforts, comme a dit Miguel Arias Cañete, pour «convaincre» la Commission européenne de voir à la hausse son offre de compensation financière. De son côté, Rabat pourrait faire un geste envers le voisin du nord, elle a tout gagné d’une telle concession notamment sur des dossiers politiques.

@pouic2011
Auteur : younes.k
Date : le 21 février 2013 à 02h15
Je vais te demander 5 secondes de ne pas faire le haineux et de discuter :)
Démagogie mise à part, tu veux en arriver où exactement ? Le Sahara n'est pas marocain ? Explique moi ta vision des choses sans essayer de te cacher derrière des propos vaseux, l ONU et ross.
attention au RUSSE!!!!!
Auteur : baker67
Date : le 21 février 2013 à 00h18
EUX ils vont vider l ocean de ses poissonts attention!!! Marocain reveillez vous ce sont les pire!!! Ils vont venir avec leurs paquebot-usine et litteralement aspirer locean Marocain!!!Lah y ster mais reveillez vous le Maroc avant qu il ne soit trop tard!!!Les Russes sont des Raciste pour commencer et en plus n aime pas les musulman (guerre de tchetchenie) et livrent des armes a Bachard !!!ne les laisser pas faire!!!
Plus de contrat de pêche, Stop!
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 20 février 2013 à 17h55
J'allais tomber de ma chaise en apprenant que la consommation moyenne de poissons pour un marocain est de 3 kg (trois kg) /par an et par personne, à cause de son prix très élevé, le manque d'infrastructures, la sur-pêche des étrangers et la priorité donnée à l''exportation des poissons avant la fourniture du marché intérieur.
Le Maroc vient de signer un gros contrat avec les russes. Et les russent ne pêchent pas, ils aspirent le poisson!

La honte!
Dernière modification le 20/02/2013 17:57
@ younes.k,demandez à l'ONU et à Mister Ross.
Auteur : pouic2011
Date : le 20 février 2013 à 14h07

Vous devez,vous informez ailleurs qu'à la MAP.....pour être à jour.
Diplomatie et politique de caniveau de Jamaâ el fna et de bendir sont obsolètes....
Dernière modification le 20/02/2013 14:12
@pouic2011
Auteur : younes.k
Date : le 20 février 2013 à 13h47
De quel territoire parles-tu ?
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com