Menu

Sport Publié

CAN 2013 : Le Maroc « n'a pas le droit d'échouer cette fois-ci »

La CAN approche à grands pas. A deux jours du début de la compétition africaine, le sélectionneur national Rachid Taoussi, accompagné de Younès Belhanda, a tenu ce matin une conférence de presse à Johannesburg, pour mettre les choses au point.

Temps de lecture: 2'
DR

«En l’état actuel des choses, l’équipe est prête à cent pour cent», a assuré Rachid Toussi ce mercredi matin, lors d’une conférence de presse tenue à Johannesburg, en Afrique du Sud. A quelques heures du début de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football, prévue du 19 janvier au 10 février, le sélectionneur national a tenu à rassurer le public marocain qui n’a toujours pas digéré le prestation désastreuse du Maroc  lors de la CAN 2012.

Partis favoris de leur groupe, les Lions de l’Atlas avaient été éliminés dès le premier tour de la compétition, après avoir perdu contre la Tunisie et le Gabon. Aujourd’hui, Rachid Taoussi ne veut surtout pas que les mêmes erreurs se reproduisent en Afrique du Sud.

«Nous sommes tous conscients de l’importance de cet évènement pour le peuple marocain», a confié le technicien marocain, cité par RFI, avant de poursuivre : «L’esprit d’équipe est là avec un groupe solidaire. Nous avons des joueurs de qualité et nous ne devons pas rater notre entrée dans la compétition avec ce premier match contre l’Angola». «Il faudra concrétiser toutes les occasions pour oublier la CAN 2012 et la déception de nos supporters», a souligné l’ancien entraineur des FAR.

Belhanda : «On a une dette envers le peuple marocain»

Se racheter, c’est également l’objectif que s’est fixé Younès Belhanda. «On n'a pas le droit d'échouer cette fois-ci. On a une dette envers le peuple marocain après ce qu'il s'est passé l'année dernière», a avoué le milieu montpelliérain, également présent à la conférence de presse de ce matin. «On réalise mieux désormais l'importance de bien faire. (...) On attend cette CAN avec impatience pour se racheter de l'édition précédente», a ajouté l’international marocain qui vient de reprendre les entrainements avec le reste de l’équipe.

Victime d’une blessure aux adducteurs la semaine dernière, Belhanda s’en est finalement tiré avec une «petite élongation». Rien de grave selon le médecin de la sélection nationale qui a assuré que le joueur sera en forme samedi, pour le premier match du Maroc face à l’Angola. Mehdi Namli, lui, vient de déclarer forfait.

Namli forfait

Le sociétaire du Maghreb de Tétouan a été blessé à une cheville pendant la rencontre amicale ayant opposée hier soir, le Maroc à l’équipe sud-africaine Bidvest Wits, rapporte l’Equipe. Le joueur est «sorti en pleurs du terrain», souligne le journal sportif. Namli sera certainement remplacé par Abdelilah Hafidi du Raja de Casablanca, écarté dans un premier temps par Taoussi, pour rester en réserve. L’équipe nationale effectuera par ailleurs demain, jeudi, une séance d’entraînement au stade de Soccer City, où se jouera la rencontre du samedi face à l’Angola.

dur,,durrrrrr!
Auteur : kmel008
Date : le 21 janvier 2013 à 23h44
pour moi le seul match qu en peu gagner si celui la !!!mais c rappé le cap vert ,Afrique du sud,c comme même un peu fort pour nous.mais bon en garde espoir :)
propos bel handa
Auteur : nit
Date : le 17 janvier 2013 à 19h51
on parle beaucoup de bel handa comme s'il est rolando au faite il fait pas le poid , il doid aller chez lui, lui et kaoutari
Dur Dur
Auteur : jeremiah
Date : le 17 janvier 2013 à 19h20
En référence aux derniers matchs amicaux, il serait difficile à l'équipe nationale de passer le cap du 1er tour.......
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com