Menu

Transports Publié

Maroc : Ryanair ouvrirait ses premières bases hors Europe

La compagnie low-cost irlandaise Ryanair envisagerait d’ouvrir deux bases au Maroc, l’une à Marrakech, l’autre à Fès. Si la nouvelle se confirme, il s’agira de ses premières bases aériennes en dehors du continent européen. 

Temps de lecture: 2'
DR

Il y a à peine sept mois, Ryanair annonçait une importante réduction des ses vols vers et à partir le Maroc, accusant notamment l’Office National Des Aéroports (ONDA) d’avoir «renié ses engagements en imposant une société en situation de monopole pour la gestion des opérations au sol» et craignant «une forte augmentation des charges pour la compagnie aérienne».  Aujourd’hui, la compagnie irlandaise spécialiste du low-cost semble s’être réconciliée avec les autorités marocaines et envisagerait même de s’implanter au royaume.

Selon le site d’actualité spécialisé Anna.aero, cité par plusieurs sources médiatiques irlandaises, Ryanair serait, en effet, en train de préparer l’ouverture de deux nouvelles bases au Maroc. Il s’agira de sa 56e et 57e base. Ces dernières seraient alors les premières de la compagnie situées en dehors du continent européen, note la même source. Pour l’instant, la nouvelle n’a pas encore été confirmée par la direction de Ryanair, qui «s’est refusée à commenter toute rumeur».  Les responsables de l’ONDA n’ont pas fait non plus de déclaration à ce sujet, mais le site avance déjà la date d’avril 2013pour l’ouverture des deux bases aériennes en question.

Ryanair 1ère compagnie à Fès

En tout cas, la compagnie irlandaise est déjà bien positionnée au Maroc. A l’aéroport de Marrakech, Ryanair occupe la troisième place du tableau, en termes de fréquence des vols et du nombre de sièges proposés par semaine, tout juste derrière l’autre spécialiste du low cost britannique Easyjet et Royal Air Maroc, le classement ayant été établi par le bureau d’études Innovata.

A l’aéroport de Fès-Saïss, au nord du Maroc, Ryanair s’en sort encore mieux, puisqu’elle occupe la première place du classement, loin devant Royal Air Maroc,  Air Arabia, Jetairfly et Easyjet.  La compagnie propose, en effet, une douzaine de destinations possibles à partir de la capitale spirituelle du Maroc, à savoir Barcelone, Bruxelles, Düsseldorf, Eindhoven, Frankfort, Gérone, Londres, Marseille, Milan, Paris Beauvais, Pise et Rome.

Une question se pose toutefois : si la compagnie réussit à s’offrir deux bases au royaume, rétablira-t-elle par la suite les 34 vols hebdomadaires qu’elle avait décidé de supprimer en juin dernier ? On en saura certainement plus dans les prochaines semaines. 

Merci Ryanair ! ! !
Auteur : angelo
Date : le 16 janvier 2013 à 00h23
Chacun regarde midi a sa porte.
Merci à la low cost Irlandaise de faire profitais beaucoup de touristes et MRE a des prix très attractifs.
Première compagnie Low cost d'Europe, une flotte récente, pas ou peu de retard, tarif imbattable, accueil des stewards, top.
Pour le service à bord, pour 2 heures de vol, on peux largement sans passer...
Pourvu que ça dure...
Et ceux qu'ils l’aiment pas ou sa manière de fonctionné, qu'ils aillent chez la concurrence, et qu'ils préparent la CB (carte bancaire) car elle va chauffé...
Rame avec la RAM
Auteur : Electron libre
Date : le 15 janvier 2013 à 22h04
Tant que la RAM pratique des prix exorbitants, ces compagnies sont les bienvenues et nous permettent à nous les RME de voyager à des prix bas meme si le service n'y est pas mais on s'en fout pour 2 OU 3 heures de vol. Je me rappelle quand il n'avait que le RAM et que cela revenait à un salaire moyen pour aller au Maroc. Elle pratiquait des prix scandaleusement hauts
QU ILS SE CASSENT TOUS
Auteur : baker67
Date : le 15 janvier 2013 à 16h51
qu il se cassent ce patron voyou qui traite ses employés et clients de chiens...j espere qu au maroc il se fera bouffé par les pirahna qui ya la bas...degage patron voyon
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com