Menu

Breve

Le chef du Hamas appelle le Maroc à rompre ses relations avec Israël

Publié
Khaled Mechaal, chef du bureau politique du Hamas / DR
Temps de lecture: 1'

Khaled Mechaal a participé à un meeting de solidarité avec Gaza, hier par visio-conférence, organisé par le Mouvement Unicité et Réforme (MUR), proche du PJD. Dans son allocution, le chef du bureau politique du Hamas à l’étranger a invité «les masses, les forces politiques islamistes et nationalistes» au Maroc «à s’adresser à la direction du pays, notamment dans ce contexte de crime à Gaza, pour qu'elle rompe les relations, mette fin à la normalisation, expulse l’ambassadeur et tourne cette page indigne pour un Etat respecté, comme le Maroc».

Mechaal a estimé que la rupture des relations maroco-israéliennes «serait un grand pas» et «un moyen de pression sur les dirigeants de l’Occident et des Etats-Unis» afin qu'ils révisent leurs soutiens à Israël.

En mai 2021, Khaled Mechaal avait déjà qualifié la reprise des relations entre Rabat et Tel-Aviv «de coup de poignard dans notre dos et cela ne trahit pas seulement la Palestine et Al Qods. Il s’agit d’un coup porté au nationalisme arabe et une atteinte aux intérêts arabes et musulmans».

Le PJD d’Abdelilah Benkirane porte également la même revendication. «Afin d’accentuer la pression sur l’occupation sioniste, le PJD renouvelle son appel à rompre tout contact, communication et relation de normalisation avec l’entité sioniste usurpatrice, à fermer le soi-disant bureau de liaison israélien à Rabat et expulser officiellement tous ses représentants», a indiqué la semaine dernière le secrétariat général du parti de la lampe dans un communiqué.

Yehouda
Date : le 29 novembre 2023 à 10h34
Quand l'Égypte gouvernait Gaza et la Jordanie gouvernait la Cisjordanie, on n'entendait personne réclamer un état palestinien indépendant. Pas même les palestiniens eux même et évidemment pas Lyntu en particulier. C'était avant la guerre des 6 jours, juin 1967. Et depuis, l'état palestinien est né.
Citation
LynTu à écrit:
Ce sont les colons anglais qui ont vendus aux sionistes un pays Palestine avec son peuple les palestiniens ! Et 2 agents du Mossad se faisant passer pour des marocains nous explique mais comment les palestiniens n'ont pas voulu 2 états ? La france n'a pas voulu donner 2 départements Alsace et la Loraine ... alors un pays coupé en 2 qui accepterait pour 2 états en France ? Ou ailleurs ? Bah c'est pareille pour la Palestine ! L'accord de Balfour nov 1811 dit bien qu'ils les colons anglais acceptent " un foyer juif" en Palestine.. donc les colons sont arrivés en 1811 et israel n'existe pas ! Ah mais ces agents qui bossent pour israél vont me dire que si, isreal dans la bible c'est noté ! LoL ... En effet, il est écrit que les isreliens seront toujours en errances... et Moïse et son frère les ont maudit à vie ... ainsi que Le Seigneur des hommes et de l'Univers ! Les colons sionistes d'Europe ont pu occuper inégalement la palestine car ils étaient aidé par les anglais et les états-unis... sans cela ... on connait l'histoire Voila la vérité !
LynTu
Date : le 28 novembre 2023 à 01h05
Ce sont les colons anglais qui ont vendus aux sionistes un pays Palestine avec son peuple les palestiniens ! Et 2 agents du Mossad se faisant passer pour des marocains nous explique mais comment les palestiniens n'ont pas voulu 2 états ? La france n'a pas voulu donner 2 départements Alsace et la Loraine ... alors un pays coupé en 2 qui accepterait pour 2 états en France ? Ou ailleurs ? Bah c'est pareille pour la Palestine ! L'accord de Balfour nov 1811 dit bien qu'ils les colons anglais acceptent " un foyer juif" en Palestine.. donc les colons sont arrivés en 1811 et israel n'existe pas ! Ah mais ces agents qui bossent pour israél vont me dire que si, isreal dans la bible c'est noté ! LoL ... En effet, il est écrit que les isreliens seront toujours en errances... et Moïse et son frère les ont maudit à vie ... ainsi que Le Seigneur des hommes et de l'Univers ! Les colons sionistes d'Europe ont pu occuper inégalement la palestine car ils étaient aidé par les anglais et les états-unis... sans cela ... on connait l'histoire Voila la vérité !
AL MASSIRA
Date : le 26 novembre 2023 à 15h43
Ne vivant pas sur place, je reste pour la paix et pour la solution des deux états. Certes il y a eu des dérapages de gens qui eux se battent pour la paix mais il y de part et d'autre des gens simples qui souffrent et il faut que la solution soit proposée par des intermédiaires, seule condition pour une paix durable.
Citation
Yehouda à écrit:
Je ne donne que mon état d'esprit personnel. J'ai été favorable aux accords d'Oslo bien qu'avec beaucoup d'appréhension. Les espoirs d'Oslo ont été tragiquement déçus, non pas du fait de l'assassinat de Rabin comme le prétendent certains, mais par l'intifada organisée et financée par Y. Arafat lui même qui voulait arracher par la terreur ce qu'il n'avait pu obtenir par la negociation. Espoirs déçus donc, des centaines de morts du fait d'attentats suicide, épisode aboutissant à la construction de la barrière de sécurité. J'ai été également favorable au retrait unilatéral du Goush Katif, enclave israélienne (8000 personnes évaluées en 2005/2007?) de la bande de Gaza. En échange de ce retrait, les populations du pourtour de la bande (Sderot essentiellement) ont reçu des roquettes artisanales au début, puis progressivement de fusées plus sophistiquées fournies par l'Iran et arrivant à Gaza par des tunnels de contrebande, via l'Égypte. Des tirs délibérés contre des populations civiles. Les plus déçus parmi les israéliens sont probablement les militants des groupes "de gauche" militants de "la paix maintenant" qui formaient la majorité de la population des kibboutz du pourtour de Gaza et qui ont été massacrés lors de cette journée de pogrom, le samedi noir 7 octobre. Donc les extrémistes d'un bord (palestiniens) ont réussi à pratiquement liquider les pacifistes israéliens, ceux qui étaient les plus favorables à la solution des 2 états. Ça explique mon pessimisme, alors que j'étais auparavant plutôt optimiste.
mousse111
Date : le 26 novembre 2023 à 15h15
t es le meyer habib de yabis ......... .tous pour vous rien pour les autres..... la meme dialectique vous avez perdu l essentiel sur lequel vous avez prosperer depuis 1948 a savoir la compassion cette guerre si on peut appeler ca une guerre vient de vous a montrer tel que vous etes des barbares sanguinaires vous avez epuise tout vos credits et le monde a enfin ouvert les yeux toujours la faute des autres jamais la votre que tu soit pour ou contre ou que collectivement vous soyez pour ou contre que ca vous plaise ou pas les palestiniens auront leur etat vous navez plus le droit au chapitre que vous soyez optimiste pessimiste ou pas
Citation
Yehouda à écrit:
Je ne donne que mon état d'esprit personnel. J'ai été favorable aux accords d'Oslo bien qu'avec beaucoup d'appréhension. Les espoirs d'Oslo ont été tragiquement déçus, non pas du fait de l'assassinat de Rabin comme le prétendent certains, mais par l'intifada organisée et financée par Y. Arafat lui même qui voulait arracher par la terreur ce qu'il n'avait pu obtenir par la negociation. Espoirs déçus donc, des centaines de morts du fait d'attentats suicide, épisode aboutissant à la construction de la barrière de sécurité. J'ai été également favorable au retrait unilatéral du Goush Katif, enclave israélienne (8000 personnes évaluées en 2005/2007?) de la bande de Gaza. En échange de ce retrait, les populations du pourtour de la bande (Sderot essentiellement) ont reçu des roquettes artisanales au début, puis progressivement de fusées plus sophistiquées fournies par l'Iran et arrivant à Gaza par des tunnels de contrebande, via l'Égypte. Des tirs délibérés contre des populations civiles. Les plus déçus parmi les israéliens sont probablement les militants des groupes "de gauche" militants de "la paix maintenant" qui formaient la majorité de la population des kibboutz du pourtour de Gaza et qui ont été massacrés lors de cette journée de pogrom, le samedi noir 7 octobre. Donc les extrémistes d'un bord (palestiniens) ont réussi à pratiquement liquider les pacifistes israéliens, ceux qui étaient les plus favorables à la solution des 2 états. Ça explique mon pessimisme, alors que j'étais auparavant plutôt optimiste.
Yehouda
Date : le 26 novembre 2023 à 13h04
Je ne donne que mon état d'esprit personnel. J'ai été favorable aux accords d'Oslo bien qu'avec beaucoup d'appréhension. Les espoirs d'Oslo ont été tragiquement déçus, non pas du fait de l'assassinat de Rabin comme le prétendent certains, mais par l'intifada organisée et financée par Y. Arafat lui même qui voulait arracher par la terreur ce qu'il n'avait pu obtenir par la negociation. Espoirs déçus donc, des centaines de morts du fait d'attentats suicide, épisode aboutissant à la construction de la barrière de sécurité. J'ai été également favorable au retrait unilatéral du Goush Katif, enclave israélienne (8000 personnes évaluées en 2005/2007?) de la bande de Gaza. En échange de ce retrait, les populations du pourtour de la bande (Sderot essentiellement) ont reçu des roquettes artisanales au début, puis progressivement de fusées plus sophistiquées fournies par l'Iran et arrivant à Gaza par des tunnels de contrebande, via l'Égypte. Des tirs délibérés contre des populations civiles. Les plus déçus parmi les israéliens sont probablement les militants des groupes "de gauche" militants de "la paix maintenant" qui formaient la majorité de la population des kibboutz du pourtour de Gaza et qui ont été massacrés lors de cette journée de pogrom, le samedi noir 7 octobre. Donc les extrémistes d'un bord (palestiniens) ont réussi à pratiquement liquider les pacifistes israéliens, ceux qui étaient les plus favorables à la solution des 2 états. Ça explique mon pessimisme, alors que j'étais auparavant plutôt optimiste.
Citation
"AL MASSIRA" à écrit:
La solution à deux états me paraît la seule raisonnable. Ce n'est pas parce qu'il y a eu des fous de chaque côté qu'il faut l'abandonner. Il faut prendre cette solution en charge de par l'extérieur et espérer que le pouvoir palestinien, comme israelien, s'arrangent avec le temps.
LynTu
Date : le 25 novembre 2023 à 12h18
C'est dingue comme l'appel du chef de la résistance palestinienne (Hamas), ressemble beaucoup à l'appel du chef de la résistance française, du Général de Gaulle ! La résistance française était aussi nommée terroriste ! Mdr ... Voila la vérité de histoire. Devoir de mémoire ! Les palestiniens non armées sont attaqués par les colons us, les colons israéliens et les colons européens armées par les armes nucléaires, par les armes de destructions massives, par les armes chimiques et phosphores! Les Alliés de la 2GM sont en réalité des terroristes... c'est dans leurs gènes de génocider des peuples entiers (voir histoire des colonisés). Il serait temps qu'Hachette mette à jour ses manuels pour dire la vérité. Il y a un holocauste en Palestine ui se déroule en Palestine depuis 2 mois ... L'histoire se répète!
AL MASSIRA
Date : le 24 novembre 2023 à 12h59
La solution à deux états me paraît la seule raisonnable. Ce n'est pas parce qu'il y a eu des fous de chaque côté qu'il faut l'abandonner. Il faut prendre cette solution en charge de par l'extérieur et espérer que le pouvoir palestinien, comme israelien, s'arrangent avec le temps.
Citation
Yehouda à écrit:
Cette solution des deux états à du plomb dans l'aile surtout après le massacre du 7 octobre. Les habitants kibboutz du pourtour de Gaza étaient dans leur immense majorité des membres de mouvements de gauche (Chalom hacshav, la paix maintenant) et les plus favorables à cette solution des 2 états. Ils ont été massacrés comme les autres. J'ai toujours été optimiste, mais là, je ne suis plus sûr du tout quant à une hypothétique et future solution politique. Mahmoud Abbas, considéré comme modéré, persiste dans ses visions négationistes (il a fait une thèse sur le sujet) et dans son incitation aux actions de terrorisme qu'il continue de financer. Un minimum de droits dis tu ? Je suis pour un maximum de droits parallèlement à un maximum simultané de devoirs.
Yehouda
Date : le 24 novembre 2023 à 11h08
Cette solution des deux états à du plomb dans l'aile surtout après le massacre du 7 octobre. Les habitants kibboutz du pourtour de Gaza étaient dans leur immense majorité des membres de mouvements de gauche (Chalom hacshav, la paix maintenant) et les plus favorables à cette solution des 2 états. Ils ont été massacrés comme les autres. J'ai toujours été optimiste, mais là, je ne suis plus sûr du tout quant à une hypothétique et future solution politique. Mahmoud Abbas, considéré comme modéré, persiste dans ses visions négationistes (il a fait une thèse sur le sujet) et dans son incitation aux actions de terrorisme qu'il continue de financer. Un minimum de droits dis tu ? Je suis pour un maximum de droits parallèlement à un maximum simultané de devoirs.
Citation
"AL MASSIRA" à écrit:
Tu as une vision plus claire que la mienne, étant sur place. Malgré tout la situation est complexe et on ne peut la résoudre qu'avec la volonté politique et des palestiniens qui ont un minimum de droits. La solution des deux états semble la meilleure, sachant que la Palestine va construire.
AL MASSIRA
Date : le 24 novembre 2023 à 08h56
Tu as une vision plus claire que la mienne, étant sur place. Malgré tout la situation est complexe et on ne peut la résoudre qu'avec la volonté politique et des palestiniens qui ont un minimum de droits. La solution des deux états semble la meilleure, sachant que la Palestine va construire.
Citation
Yehouda à écrit:
Je ne peux témoigner que de ce que je vois dans mon environnement, dans une ville du centre du pays, à 20 kms de tel Aviv. Je fréquente tous les jours des arabes israéliens, la plupart du temps (hélas!) dans les hôpitaux que je fréquente pour y recevoir des soins. Là, il n'y a aucun extrémisme , aucune différence, aucune exclusion de qui que ce soit. Des médecins juifs soignent des patients arabes, des médecins arabes soignent des patients juifs. Patients arabes et juifs sont logés ensemble et cote à côte dans les mêmes chambres et reçoivent des soins de qualité identique. Les violences dont tu parles sont celles qui existent dans ce que l'on nomme "les territoires" et je ne peux rien en dire de plus que toi, ce qui veut dire que j'en prends connaissance par la presse. Dans les territoires, l’autorité de L'AP (Autorité Palestinienne présidée par Mahmoud Abbas) est très largement discréditée auprès des palestiniens (qui dénoncent sa corruption) comme auprès des israéliens qui dénoncent ses sorties négationnistes et racistes. Dans ce vide sécuritaire, les extrémistes du Hamas ont la main haute et les militaires israéliens font des incursions quotidiennes pour les neutraliser. Quid des "civils" israéliens et palestiniens ? Les extrémistes et partisans du grand Israël font ils des violences unilatérales aux "civils" palestiniens ? Je n'ai aucune vision directe et objective sur le sujet, je n'ai d'information que par la presse. Dernièrement, ce sont les attentats contre des automobilistes juifs traversant le village arabe de Hawara qui ont été au centre des violences (c'etait avant les massacres du pourtour de Gaza). Ces attentats ont fait plusieurs morts, des automobilistes obliges de traverser le village pour rejoindre le leur. Il y a eu des représailles contre des maisons arabes de Hawara, des voitures et des maisons incendiées, ça a été très violent, il y a eu une déclaration d'un ministre disant qu'il fallait brûler (ou quelque autre chose de violent) Hawara, sa déclaration a été très critiquée et il est revenu dessus pour la démentir, mais il a clairement contribué, de part sa position de ministre, à aggraver les tensions. A côté de ça, il y a des témoignages d'habitants juifs des territoires (des colons pour certains) qui affirment que la coexistence est quotidienne, paisible et mutuellement bénéfique. Qui croire , que croire ? Selon moi, tout existe et un seul coup de feu peut faire basculer du paisible à la terreur..
Yehouda
Date : le 23 novembre 2023 à 00h13
Je ne peux témoigner que de ce que je vois dans mon environnement, dans une ville du centre du pays, à 20 kms de tel Aviv. Je fréquente tous les jours des arabes israéliens, la plupart du temps (hélas!) dans les hôpitaux que je fréquente pour y recevoir des soins. Là, il n'y a aucun extrémisme , aucune différence, aucune exclusion de qui que ce soit. Des médecins juifs soignent des patients arabes, des médecins arabes soignent des patients juifs. Patients arabes et juifs sont logés ensemble et cote à côte dans les mêmes chambres et reçoivent des soins de qualité identique. Les violences dont tu parles sont celles qui existent dans ce que l'on nomme "les territoires" et je ne peux rien en dire de plus que toi, ce qui veut dire que j'en prends connaissance par la presse. Dans les territoires, l’autorité de L'AP (Autorité Palestinienne présidée par Mahmoud Abbas) est très largement discréditée auprès des palestiniens (qui dénoncent sa corruption) comme auprès des israéliens qui dénoncent ses sorties négationnistes et racistes. Dans ce vide sécuritaire, les extrémistes du Hamas ont la main haute et les militaires israéliens font des incursions quotidiennes pour les neutraliser. Quid des "civils" israéliens et palestiniens ? Les extrémistes et partisans du grand Israël font ils des violences unilatérales aux "civils" palestiniens ? Je n'ai aucune vision directe et objective sur le sujet, je n'ai d'information que par la presse. Dernièrement, ce sont les attentats contre des automobilistes juifs traversant le village arabe de Hawara qui ont été au centre des violences (c'etait avant les massacres du pourtour de Gaza). Ces attentats ont fait plusieurs morts, des automobilistes obliges de traverser le village pour rejoindre le leur. Il y a eu des représailles contre des maisons arabes de Hawara, des voitures et des maisons incendiées, ça a été très violent, il y a eu une déclaration d'un ministre disant qu'il fallait brûler (ou quelque autre chose de violent) Hawara, sa déclaration a été très critiquée et il est revenu dessus pour la démentir, mais il a clairement contribué, de part sa position de ministre, à aggraver les tensions. A côté de ça, il y a des témoignages d'habitants juifs des territoires (des colons pour certains) qui affirment que la coexistence est quotidienne, paisible et mutuellement bénéfique. Qui croire , que croire ? Selon moi, tout existe et un seul coup de feu peut faire basculer du paisible à la terreur..
Citation
"AL MASSIRA" à écrit:
Mes critique envers Israël sont avant tout la façon dont elle traite les Palestiniens, je pense à la population palestinienne et dont Israël réagit envers les extrémistes qui rêvent du Grand Israël et qui commettent des crimes et surtout empêchent la construction d'un Moyen-Orient paisible où les Palestiniens ont leur état. En dehors de ça ce n'est pas à l'ensemble de l'état d'Israël que j'en veux.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com