Menu

Archive Société Publié

Pourquoi ont-ils peur de l’engagement ?

Ladies, vous avez toutes vécu un premier rendez vous parfait, suivi de quelques semaines, voire quelques mois idylliques. Et soudain, sans crier gare, le prince charmant n’est plus là ! Il ne répond plus, ne donne plus de signe de vie. Vous repassez la dernière soirée dans votre tête, à la recherche de ce que vous avez bien pu faire de travers … Ce n’est pas votre faute, vous êtes sûrement tombée sur un phobique de l’engagement et de l’amour.

Temps de lecture: 2'
DR

Tous les hommes ont peur de perdre leur liberté chérie en s’engageant auprès d’une femme. Ils s’imaginent, qu’ils sont coincés, pris au piège et qu’ils ne pourront plus jouir de leurs sorties entre potes. Heureusement, le sentiment d’amour et d’affection est plus fort chez certains, et ils n’ont donc pas cette phobie de l’engagement.

Tous les hommes touchés ?

Pour les autres, qui ont une peur bleue de la notion du couple, ils ne sont pas pour autant dépourvus de sentiments. Mais dès que cela devient trop fort ou trop sérieux, ils créent le conflit ou disparaissent sans laisser de trace ! Cela est d’autant plus rapide si leur compagne manifeste visiblement son sentiment d’affection ou d’amour.

Mais quelle est la cause de cette phobie ? Rassurez-vous ladies, vous n’y êtes pour rien ! Un phobique de l’engagement est très souvent un enfant de divorcés. Naturellement, nous reproduisons ce que nous avons vécu avec nos parents. Un enfant de divorcés peut se fermer à l’éventualité de construire quelque chose avec une femme, de peur d’être blessé. Ces hommes manquent de repères et de confiance en eux.

Autre hypothèse, ce phobique de l’engagement ne l’a pas toujours été. Il a vécu une rupture douloureuse et a perdu une femme qu’il aimait. Il a donc peur de reproduire ce schème et se ferme à toute forme d’amour.

S’armer de patience

Il faudra vous armer de patience ladies. Si vous tombez sur un phobique de l’engagement, vous pourrez très vite le reconnaitre. Essayez de ne pas le brusquer et évitez les gestes d’amour en public. Plus difficile à dire qu’à faire ; essayez vous-même de ne pas vous attacher. Cela vous évitera de souffrir si monsieur disparaît dans la nature.

Et puis, tous les spécialistes le disent : si vous tombez sur un phobique de l’engagement, ne vous compliquez pas la vie. Ne vous posez pas les questions traditionnelles «qu’est ce que j’ai fait pour mériter cela ?», «pourquoi il a changé avec moi»… Vous risquez de perdre confiance et de devenir vous-même une phobique du couple et de l’engagement !

Si votre homme est un phobique qui se soigne, ne lui mettez pas la pression. Il lui faut du temps pour que la confiance et l’envie de construire revienne. Vous devez vous armer de patience et être à l’écoute.  Et puis, si dès le début, vous devez lui courir après, laissez tomber ! Le plus occupé des hommes trouve trente secondes pour envoyer un sms. N’essayez pas de vous adapter à ses envies, écoutez vos propres désirs. N’oubliez que si c’est un phobique de l’engagement, rien ne changera même si vous remuez ciel et terre.

Et n’oubliez pas, ce problème touche de plus en plus de femmes ! A croire que c’est contagieux ! Car oui, nous nous fermons aussi quand un homme nous blesse et nous fuyons ceux qui essaient de construire quelque chose… Les spécialistes conseillent donc de donner du temps à l’autre et surtout de se donner du temps. Un temps pour chaque chose !

Quel Cata :s
Auteur : Tashelhiite62
Date : le 08 décembre 2012 à 16h43
Salam,

Malheureusement c'est ce qui m'est arrivée et vice versa j'ai été contaminée :/
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com