Menu

Santé Publié

Les Maghrébines et le cancer, non cela n’arrive pas qu’aux autres

Ce mal nous effraie d’autant que les statistiques parlent d’elles mêmes.  En France, 42 000 femmes découvriront qu’elles sont victimes d’un cancer du sein chaque année, 4500 d’un cancer de l’ovaire et 3400 découvriront un cancer de l’utérus.  Ne craignez rien pour autant, ces cancers peuvent être évités avec quelques règles d’hygiène de vie et un dépistage régulier. On vous dit tout ! 

Temps de lecture: 2'
DR

Des personnes à risque ?

Les facteurs de risque sont variés. On parle de mutations génétiques, de première grossesse tardive, de faible parité ou encore de traitements hormonaux. Les facteurs relatifs à l’hygiène de vie ou à l’environnement professionnel ne sont pas encore clairs.

L’International Journal of Cancer a publié une étude qui démontre que le risque du cancer du sein est augmenté chez les femmes qui travaillent de nuit.  Un risque d’autant plus important si les femmes travaillent la nuit avant leur première grossesse ! Pourquoi ? Les chercheurs supposent que l’exposition à la lumière de nuit, l’absence de sommeil et le dérèglement du rythme naturel du corps agit sur les cellules et affaiblit le système immunitaire.

 Il y a aussi le facteur héréditaire. Si une ou plusieurs femmes ont souffert du cancer de sein dans la famille, on doit être encore plus prudente. Le risque augmente aussi après 50 ans. D’autres raisons rentrent en jeu : tabagisme, obésité, absence d’activité physique régulière…

Le cancer de l’utérus, lui, est lié à la vie sexuelle. C’est prouvé : plus la jeune femme aura des relations sexuelles tôt dans sa vie, plus le risque est grand. La multitude de partenaires peut aussi être un facteur de risque. Dans les cas de cancers des ovaires, on pointe du doigt une puberté précoce ou une ménopause tardive. Et n’oublions pas les cancers du poumon ! C’est la conséquence de l’augmentation du tabagisme féminin, et c’est même devenu la première cause de mortalité féminine aux Etats Unis !

Mieux vaut prévenir que guérir 

Nous en sommes maintenant de plus en plus conscientes ladies ! Un tour chez le gynécologue une fois par an n’est plus un luxe. En fonction des antécédents de votre famille et de votre âge, il vous recommandera des examens et des frottis.

Il y a des moyens très simples de prévenir cette maladie : ayez une bonne hygiène de vie, pratiquez un sport régulièrement, buvez beaucoup d’eau et évitez la cigarette…L’allaitement prévient les cancers gynécologiques ce n’est pas pour rien que notre religion le recommande ! L’utilisation de contraceptifs oraux diminue le nombre d’ovulation et donc le risque de cancers. Certains examens prouvent que la ligature des trompes de Fallope diminuerait également le risque !

Et puis ladies, la prévention se trouve dans votre assiette ! Certains aliments sont des anticancer naturels ! Non seulement ils préviennent la maladie, mais ils peuvent aussi aider pendant le traitement et réduire la propagation !

En tête de liste, nous avons l’ail avec ses propriétés anti oxydantes. Misez aussi sur les artichauts, le brocoli, les crevettes fraiches et les sardines, le curry, le gingembre frais, les grenades, le miel, les oursins, le persil, le thè vert et les tomates !  Des études récentes ont ajouté le chocolat à cette liste.

Bien sûr, le régime miracle n’existe pas et l’alimentation ne suffit pas à elle seule…Mais ce que nous mettons dans notre assiette peut tout changer. On affirme même que 30% des cancers peuvent être évités avec une alimentation diversifiée et riche en produits protecteurs.

Pour finir, pensées à toutes celles qui se sont battues et qui se battent encore…Toutes les ladies sont de tout cœur avec vous !

Cancer du col
Auteur : maghrebine57
Date : le 20 juillet 2013 à 17h40
Salam Aleykoum! J'étais atteinte d'un cancer du col en Decembre 2012,je me suis fait opérer le 20 avril 2013 afin de retirer la grosse partie atteinte de la maladie. J'ai vraiment souffert,aujourd'hui je ne suis pas à l'abri d'une récidive. Je vous conseille à toutes mes soeurs de procéder chaque années à un frottis de dépistage au moins tous les 2 ans. Allah i koun maana!
cancer.
Auteur : Tuscany
Date : le 28 décembre 2012 à 17h06
vous faites tout ici, madame?
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com