Menu

Article

Les Juifs de Tinghir : Le film de Kamal Hachkar interdit à Agadir [Interview]

Sur la route qui le mène à Fès, nous avons contacté le réalisateur Kamal Hachkar afin qu'il nous commente la décision de la municipalité d’Agadir d’interdire la projection de son documentaire sur les juifs de Tinghir. Entretien.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Yabiladi : Pourquoi la municipalité d'Agadir a interdit la projection de votre film ?

K.H. : Sincèrement, jusqu’à aujourd’hui, je n’ai reçu aucune explication concernant le refus de la municipalité d’Agadir (dirigée par Tarik Kabbaj de l’USFP, ndlr) d’interdire la projection de mon documentaire sur les juifs de Tinghir. Cependant, j’ai lu dans la presse que cette décision est due à des «raisons sécuritaires» sous prétexte que le complexe qui devait accueillir la projection du film porte le nom de «Mohamed Jamal Addorra», un enfant palestinien abattu il y a quelques années par l’armée israélienne alors qu’il était entre les bras de son père. Je pense que cette «explication» n'est pas bien fondée, sachant que mon film n’est nullement sur le conflit arabo-israélien mais sur des Marocains de confession juive qui même s’ils ont quitté le royaume, dans certaines circonstances, ont su garder un lien avec leur pays natal qu’est le Maroc.

Et selon vous quelle en est la véritable raison ?

Je pense que la municipalité d’Agadir s’est pliée au diktat de l’association dirigée par Khalid Soufiani qui, à maintes reprises, appelait et continue d’appeler au boycott de mon film sous prétexte qu’il s’agit d’une initiative de "normalisation avec les sionistes". Je dis que c’est faux ! Et j’aimerai profiter de cette interview pour demander de cesser toute instrumentalisation des souffrances du peuple palestinien à des fins politiciennes ou autres. J’aurais tant aimé que ceux qui s’arrogent le droit de parler au nom des Palestiniens et critiquent mon film manifestent la même solidarité avec les syriens ou les libyens sous Kadhafi. Voilà deux ans que Bachar El Assad tue son peuple sans que l’association de Soufiani ne batte le pavé contre ce génocide en direct.

Ce n'est pas la première fois que votre film subit de telles attaques au Maroc, à votre avis, pourquoi ?

Je pense que mon documentaire dérange certains panarabistes et islamistes qui s’opposent à l’identité plurielle du Maroc. Un principe que, d’ailleurs, la nouvelle constitution du 1er juillet 2011 a pleinement consacré. Ces mentalités sclérosées, oseront-elles nier le préambule de la loi fondamentale insistant sur le fait que le «Royaume du Maroc entend préserver, dans sa plénitude et sa diversité, son identité nationale une et indivisible. Son unité, forgée par la convergence de ses composantes arabo-islamique, amazighe et saharo-hassanie, s’est nourrie et enrichie de ses affluents africain, andalou, hébraïque et méditerranéen»?

Après les Juifs de Tinghir quelle en est la prochaine étape ?

N’en déplaise à certains, Je vais garder le cap de l’identité plurielle du Maroc, en se focalisant cette fois sur la langue amazighe, autrefois proscrite mais qui est enfin officielle aujourd'hui. C’est le combat de bien des générations avec une pensée toute particulière à Mohamed Chafiq (le premier recteur de l’IRCAM, ndlr). Mais en attendant de commencer la réalisation de ce projet, mon film sur les juifs de Tinghir continue sa tournée ici et à l’étranger.

Je viens juste d’entrer aux Etats-Unis où le film a été projeté à Los Angles et San Francisco, il sera bientôt en Espagne et en Belgique. Au Maroc, j’ai été hier à Fès. Les prochaines étapes seront Oujda et El Jadida. Depuis que j’ai commencé ma tournée au Maroc, j’ai parcouru plus de 7000 kilomètres. Je conclus cette interview par deux messages : le premier, rappeler cette déclaration de feu Hassan II «où que soient les juifs marocains, ils sont des ambassadeurs du Maroc», et le second par réaffirmer que mon documentaire est un hymne à l’identité plurielle du Maroc à l’amour, à la paix et à la création d’un Etat palestinien vivant en paix à côté d’Israël.

connaissance vs ignorance
Auteur : saintyves
Date : le 23 février 2013 à 01h08
avant d'aborder un tel sujet il est nécessaire de rappeler quelques vérités historiques que nombre de nos compatriotes oublient ou ne connaissent pas du tout,
- avant 48 les juifs marocains vivaient en paix et en parfaite symbiose avec les autres marocains toutes confessions confondues.
- après 48 ces mêmes juifs renoncent à leur pays d'origine et immigrent vers Israel, oubliant leur marocanité au profit du sionisme israelien, il faut souligner le choix VOLONTAIRE fait par ces gens devenus citoyens israeliens.
- Ces anciens "citoyens" marocains devenus de vrais citoyens israeliens, agissent comme tels, ils sont devenus de purs et durs sionistes, à l'exemple de l'ancien ministre de la défense sous Olmert, qui était en même temps vice-Premier ministre, qui prétendait garder toujours son passeport marocain, et qui fut l'un des commanditaire de la guerre contre le Liban qui avait fait 1400 VICTIMES DONT 400 ENFANTS, oui monsieur Hachkar 400 cercueils de corps d'enfants déchiquetés par les bombes lâchés par l'armée de vos prétendus "citoyens marocains", un autre citoyen marocain qui s'est illustré par son sionisme et son allégeance à Israel et non pas au Maroc, l'ancien ministre des affaire étrangères,
- Près d’un million de juifs marocains vivent en Israël. Ils votent plus à droite qu’à gauche. Leur élite fait partie des cercles de décision. Ils sont dirigeants politiques, ministres, députés, rabbins, artistes... dont le principal soucis n'est nullement le sentiment des marocains pour la Palestine (dont le royaume au nom du roi du Maroc préside jusqu'à ce jour le comité Al Qods)
- Cependant beaucoup de juifs sont restés au Maroc, ils ne furent jamais inquiétés, je dirais même que leurs situations ont prospéré,ils sont meme au hautes fonctions l'état.
- je parlerais dans un prochain post des crimes et des crimes de guerre israeliens d'origine marocaine.

je conseille à si Hachkar de se documenter avant d'entreprendre un quelconque projet cinématographique.

je lui dis aussi qu'il se fait passer INVOLONTAIREMENT pour un SAYANIM ??? POUR QUI VEUT CONNAITRE LA VERITE SUR ISRAEL et sa PUISSANTE HASBARA ???
apprendre à définir d 'abord ....
Auteur : H Kaa
Date : le 29 novembre 2012 à 15h38
très bien raisonné si Kamal ....il y a une grande confusion chez certains qui savent pas définir .....une juif sioniste est différent d 'un juif qui aime la tolérance et la paix ....
@malcolmix
Auteur : Mohand86
Date : le 23 novembre 2012 à 12h59
Pour moi qu'un marocain vive en France, US, Israël, Congo... Ça reste un MRE.. Moi même étant un MRE.. J'en ai vu des marocains, pendant mes passages par divers pays européens, qui ont nourri une haine vers notre cher Maroc, a cause selon eux de tout le mal que le Maroc leur a fait, oubliant que c'est ce même pays qui a fait deux ce qu'ils sont aujourd'hui... Ceux-ci je n'ai aucune sympathie envers eux, mais des MRE qui se sentent toujours attachés à leur pays d'origine même si leur même gouvernement agit contrairement à leurs convictions pour ceux si j'ai une énorme sympathie et du respect. Le conflit israélo-palestinien est un problème politique, non religieux... La religion y entre juste pour propager la violence... Une fois que la terre est palestinienne, qui promet aux musulmans qu'ils auront libre accès à cette terre qui leur est sacrée? L'Arabie saoudite qui monopolise la Mecque veille-t-elle a ce que la terre sacrée appartienne à tous les musulmans? Non. Ormi les saoudiens et peu de pays les autres musulmans doivent postuler à une loterie et prier pour être pris (est ce la l'égalité des musulmans?) et tous les bénéfices du Hajj reviennent systématiquement à l'Arabie saoudite et aux entreprises saoudiennes.. Sans oublier le mouvement wahhabite qui y règne!! Est ce là, la façon de gérer une terre sacrée a tout le monde?
Dis toi que pareil arrivera en Palestine.. Le Hamas qui sont aussi violents que les talibans ne donnent aucune assurance aux musulmans du monde de profiter de cette terre, laisse encore les non musulmans et leurs édifices.. Il ne m'étonnerait pas d'en voir des détruits (comme était le cas des édifices bouddhistes détruits en Afghanistan).. Je me concentre sur mon pays et le bienêtre de mes concitoyens, c'est déjà compliqué à achever
@ Mohand86
Auteur : malcomix_22533
Date : le 23 novembre 2012 à 12h39
Ils prêchent la paix?? Tu rigoles j'espère? Certains prêchent la paix comme Mordechaï Vanunu (israélien d'origine marocaine) c'est celui qui a révélé l'existence du programme nucléaire israélien et qui est en prison depuis ce temps là je crois, d'ailleurs pour l'anecdote il s'est converti au christianisme. La grande majorité je ne suis pas sûr qu'il prêche la paix sinon ils ne mettraient pas Netanyahou et le ministre d'extrême droite des affaires étrangères Libermann au pouvoir.D'ailleurs les travaillistes israélien ne sont pas meilleurs qu'eux. Al Qods est sacré pour les musulmans! Les juifs marocains qui vivent au maroc ou même autre part qu'israël sont des marocains et je ne remets pas en doute ce fait. Il y a eu le communiste (alors que je suis loin d'être communiste) juif marocain Abraham Serfaty par exemple. Au passage les transferts des marocains français çà fait bien plaisir n'est ce pas? Qu'en est-il des transferts des "marocains israéliens" vers la mère patrie" le maroc?
@malcolmix: marocain israélien non, mais marocain français oui?
Auteur : Mohand86
Date : le 23 novembre 2012 à 11h44
Un autre scénario catastrophe ou le Maroc entre en guerre contre la France, ou les pays-bas... Vers qui les marocains d'origine vivant dans ces pays vont ils se retourner... Si on se base que sur des scénarios catastrophes, on ne fait que propager la haine et la violence... Au lieu de ça, et c'est la la beauté de nos concitoyens juifs, ils prêchent la paix et gardent du Maroc cette vision pacifique (par paix je parle du Maroc, avec la Palestine ce sont leurs ognons)... On est loin de la Palestine pour toujours se sentir concerné par les problèmes de ce pays.. Nous avons les nôtres déjà, dont le conflit du Sahara, et beaucoup de pays qu'on n'arrête pas de soutenir se retourneront vite contre nous s'ils voient en le polisario un truc qui pourra les aider.. On se rappellera de notre chère gaddafi, qui a toujours soutenu ces terroristes pour ce que leurs milices lui apportaient.. Dites vous que tous ces pays sont pareil... La haine, la guerre ne mènent à rien, et tant qu'on s'aveugle et qu'on prêche la violence on n'est pas encore arrivé. Moi perso, je vois tellement de problèmes dans ma société et mon pays pour me concentrer pleinement à un problème externe... Un documentaire qui me présente ces marocains dont je connais peu est enrichissant, encore faut il qu'on ait un public qui aime se cultiver.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com