Menu

Breve

Le PJD s’oppose à la tenue du «Forum Néguev 2» au Maroc en présence d’Israël

Publié
Le Conseil national du PJD s'est tenu les 14 et 15 janvier à Bouznika. / DR
Temps de lecture: 1'

Le Conseil national du Parti de la justice et du développement (PJD) a exprimé son rejet total de «l'accueil par le Maroc de toute réunion en présence de l'ennemi sioniste». Il y a quelques jours, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères avait annoncé que le royaume accueillerait, en mars prochain, la deuxième édition du Forum Néguev 2, en présence d'Israël et des pays arabes signataires des accords de normalisation.

Dans le communiqué final sanctionnant les travaux tenus les 14 et 15 janvier à Bouznika, le Conseil national a rappelé «les positions fermes et ancrées du parti en faveur de la cause palestinienne comme question centrale qui incarne la profondeur de l'appartenance à la Nation arabe et islamique et le sentiment humain mondial qui rejette l'occupation et ses pratiques racistes». Le parti a également exprimé son «soutien inconditionnel et son ferme à la lutte du peuple palestinien contre l'occupation sioniste et pour la liberté, la suppression de l'occupation, le droit au retour, la restauration de ses droits inaliénables et la construction d’un État indépendant avec Al Qods comme capitale».

Le Conseil national a également exprimé son «rejet du processus de normalisation» et a mis en garde «les dangers de cette voie pour la société marocaine, son tissu culturel, social et politique et ses institutions». L’instance a dénoncé «la précipitation qui a touché certaines personnes et autorités culturelles, éducatives, économiques et élues», appelant celles-ci à «cesser de provoquer les sentiments du peuple marocain, qui a exprimé dans toutes les occasions son rejet de la normalisation et son soutien à la cause palestinienne et à la lutte du peuple palestinien contre l'occupation».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com