Menu

Société Publié

Maroc : Des salafistes détruisent des gravures préhistoriques

Sans crier gare, des salafistes s’en sont pris à des gravures préhistoriques du soleil dans le Haut-Atlas et les ont détruites. Les Amazighs craignent la répétition de tels actes, qui entraineraient la disparition de leur patrimoine culturel et en appellent à une réaction du ministère de la culture.

Temps de lecture: 2'
Une gravure préhistorique du soleil dans les montagnes du Haut-Atlas, plus précisément dans le plateau du Yagour.

Jusqu’à il y a quelques jours, on pouvait encore retrouver, dans les montagnes du Haut-Atlas marocain, des gravures sur pierre préhistoriques représentant le soleil avant que des salafistes ne les détruisent, selon les explications d'Aboubakr Anghir, responsable de la Ligue amazighe des droits de l'Homme [LADH], au journal As-Sabah et dont les propos en français ont été rapportés par AFP, mercredi 17 octobre.

Elles avaient traversé les âges

Ces gravures de pierres sont vieilles de 8 000 ans, a souligné M. Anghir. Elles avaient donc pour ainsi dire, traversé les âges. 

D’après M. Anghir, l'une des gravures détruites est appelée «la plaque du soleil» et «est antérieure à la présence des phéniciens au Maroc. Elle se trouve sur un site archéologique connu, dans la plaine de ‘Yakour’, près de Marrakech, à 20 km du Toubkal, le sommet le plus élevé du royaume».

Le ministère de la Culture doit réagir

Une fois le constat fait, la Ligue a envoyé une lettre au ministère de la Culture lui demandant d’intervenir afin de préserver le patrimoine culturel amazigh. Pour les membres de la Ligue, il s’agit d’une «affaire très sérieuse», considérant que l’acte perpétré par ces salafistes est une «tentative de sabotage» dont ils craignent la répétition. Surtout que certains mouvements fondamentalistes considèrent la représentation du soleil comme étant celle d'une divinité et donc, une idolâtrie, totalement contraire à l’unicité de Dieu.

«Il y a quelques groupuscules salafistes dans cette région et ce n'est pas la première fois que des sites anté-islamiques sont attaqués», rappelle M. Anghir.

Jusqu’alors, la tutelle n’a pas encore réagi. Et les Amazighs pourraient mal prendre le fait qu’aucune réaction ne suive leur requête. D’autant que le gouvernement marocain avait vite fait d’alerter la communauté internationale après la destruction des mausolées au Mali, en juillet dernier.

Maroc : Des salafistes détruisent des gravures préhistoriques
Auteur : LA LOGIQUE GRECQUE
Date : le 11 avril 2015 à 19h30
Je répond aux différents commentaires diffusés sur cet article.

Si l'islam est une religion , si le coran est une révélation de dieu.

Si ces deux choses appartient à dieu comme affirment certains textes : " Allahu wahdahu wala charikou lahou " .

Dans ce cas les islamistes insultent la puissance de dieu dont ils cherchent à se substituer , à prendre sa place . ce qui est vraiment une association . D’ailleurs au Liban il y a un partis qui s'appelle : le Hizb Ellah = partis de dieu , comme si le dieu à choisis son partis son peuple un raisonnement typiquement JUIF ( peuple Elu ) les autre sont des "mécréants ".

L'islam, le Coran et la langue arabe ceux sont une création de l'homme dans la ligné Monothéisme Abrahimique.

Tout citoyens du monde c'est sont droit de parler de critiquer de fustiger , de mettre en cause la religion islam, le coran , la bible, la torat, le Boudhisme il n'appartient à personne à aucun groupes car c'est bien claire et précis que c'est la chose de dieu dont personne n'est légitime n'est capable de remplacé, défendre se substituer à la puissance de dieu, le reste c'est du fanatisme , de l'erreur, de l’hérésie, de hypocrisie et de la bêtise de l'homme ou de certains peuple
.
Auteur : amir
Date : le 20 octobre 2012 à 05h54
maintenant que cette histoire s'est révélée pure calomnie contre les musulmans et contre l'islam on ne vera aucune excuse meme de la part des chiens qui aboient a la moindre occasion pour stigmatiser et salire notre religion.

des chiens qui aboient contre les musulmans meme dans ce forum...arabo-musulman ze3ma.
le patrimoine historique marocain appartient à tous les marocainss
Auteur : maghribi2050
Date : le 19 octobre 2012 à 22h40
une information sans preuve, rien que la parole d'une personne, fait couler autant d'encre? Cette ligue qui a constaté le fait, pourquoi elle ne publie pas de photos ou vidéos du carnage? et pourquoi accuser les salafistes? et les salafistes ne peuvent pas être aussi amazighs? et pourquoi les amazighs seulement ont le droit de protéger le patrimoine marocains? et pourquoi dire que les Amazighs ne permettent pas de...? le patrimoine marocains est partagé par tous les marocains, personne n'a l'exclusivité de le défendre. Et qui sont ces salafistes de la région? c'est complètement de la désinformation, sauf si cette personne apporte des preuves.
C'est un Hoax!
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 19 octobre 2012 à 18h25
C'est une fausse information relayée par la presse qui s'était prise au piège par une propagande lancée par ceux qui veulent détruire l'image du Maroc, sa tolérance, son ouverture d'esprit et l’intérêt que portent tous les marocains pour préserver son histoire, ses monuments, ses richesses, ses terres et ses mers.
Tous gravures préhistoriques du soleil dans le Haut-Atlas sont intacts et très protégées par les citoyens marocains de toutes tendances.
Et au diable les jaloux du Maroc.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com