Menu

Breve

Affaire du Dr Tazi : Sa défense dément sa condamnation à 30 ans de prison

Publié
Dr El Hassan Tazi et son épouse Mounia Benchekroun. / DR
Temps de lecture: 1'

La défense du Dr El Hassan Tazi, en détention lui et son épouse, a affirmé ce lundi soir que le juge d'instruction de la Cour d'appel de Casablanca n'a toujours pas conclu ses enquêtes. Les avocats du célèbre chirurgien plasticien démentent ainsi une rumeur relayée sur les réseaux sociaux et reprise par certains médias, qui indique que le médecin aurait écopé de 30 ans de prison et son épouse condamnée à 20 ans de prison.

Ainsi, l’avocat M'barek Meskini a rappelé, auprès d’Alyaoum 24 que le juge d'instruction n’a pas fixé de date pour le procès de son client, ajoutant que le dossier est «toujours en instruction». «Le dossier du Dr Tazi, de son épouse et de son frère est toujours devant le juge d'instruction de la Cour d’appel. Les procédures sont toujours en cours, l'enquête n'est pas encore terminée, et aucune poursuite n’a été prononcée», a écrit pour sa part l’avocate Fatimaezzahra Ibrahimi. «Tout ce qui est publié sur les réseaux sociaux [émanent] de sites manquant de professionnalisme et qui créent des rumeurs, les répandent et les diffusent de mauvaise foi», a-t-elle dénoncé sur son compte Facebook, en affirmant que la défense du médecin «déposera des plaintes directes» contre ces sites.

Le juge d'instruction entend toujours toutes les parties de cette affaire, sachant qu’il a déjà entendu dr El Hassan Tazi et son épouse, Mounia Benchekroun, lors d'une longue audience en septembre dernier. Les deux sont placés, depuis, en état d’arrestation à la prison locale Oukacha de Casablanca. Le couple fait notamment l’objet de nombreuses accusations, dont la traite d'êtres humains.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com