Menu

Breve

Sahara : Trois éléments armés du Polisario tués par un drone des FAR

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

Un drone des Forces armées royales a bombardé des éléments armés du Polisario. L’opération s’est produite, mardi, dans la zone de Mijek, près de la frontière avec la Mauritanie, alors que le véhicule qui transportait le groupe s’est approché d’une position tenue par les FAR.

«La frappe aérienne a tué trois membres armés du Polisario», précise, dans des déclarations à Yabiladi, une source marocaine. Pour sa part un média proche du Polisario avance une autre version, affirmant que «le bombardement, qui a visé une ancienne station-service où s'arrêtent les commerçants transitant entre la Mauritanie et le Sahara occidental, a couté la vie à un Sahraoui de 40 ans et blessé plusieurs personnes».  

Ce projet d’attaque des éléments armés du Polisario avorté par les FAR intervient seulement, une semaine après qu’un drone ait gâché la commémoration, par le mouvement séparatiste, du deuxième anniversaire de sa «guerre», lancée le 13 novembre 2020, contre le Maroc.

A deux mois de l’organisation de son 16ème congrès, prévu en janvier prochain, le chef du Polisario a grandement besoin d’un succès militaire sur le terrain pour faire taire les nombreuses voix qui contestent ouvertement sa gestion de la reprise des armes contre le royaume. En vue de garantir sa réélection, lors de ce conclave, Brahim Ghali n'hésite pas à envoyer régulièrement des jeunes démunis des camps de Tindouf à la mort.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com