Menu

Breve

Biden n’invite pas le Polisario au sommet Afrique - Etats-Unis

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

Du 13 au 15 décembre, Washington accueille le sommet Afrique-Etats-Unis. Le Polisario n’est pas sur la liste des invités du président Joe Biden. L’Algérie et l’Afrique du sud n'ont pas réagi pour le moment à cette mise à l’écart du mouvement séparatiste.

En ne conviant pas le Polisario, l’actuel locataire de la Maison blanche ne fait que suivre les traces du président Barack Obama. Pour mémoire, lors de l’édition 2014 du sommet Afrique-Etats-Unis, organisé également à Washington, il n’avait pas adressé d'invitation au Polisario, arguant que son pays ne reconnait pas la «RASD».

Outre le Polisario, l’administration Biden a exclu de ce grand rendez-vous de partenariat les pays africains suspendus au sein de l’Union africaine, suite à des coups d’Etats, tels que le Burkina Faso, la Guinée, le Soudan et le Mali.

Au même titre que les Etats-Unis, la Chine, la Russie et la Turquie ainsi que l'Inde (en 2015) n’invitent pas le Polisario aux réunions avec l’Union africaine. Seuls le Japon et l’Union européenne se plient aux pressions des alliés du Polisario, principalement l'Algérie et l'Afrique du sud, et acceptent sa présence aux sommets bilatéraux. Une présence qui arrange certains pays européens.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com