Menu

Breve

Mondial 2022 : ACE met fin à une importante opération de piratage de matchs au Maroc

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

L'Alliance for Creativity and Entertainment (ACE), principale coalition mondiale dédiée à la protection de l'écosystème juridique dynamique des contenus créatifs, a annoncé ce vendredi la suppression réussie d'une importante opération de piratage sportif au Maroc. Avant d'être arrêtés le 11 novembre, les sites de streaming diffusaient gratuitement des matchs de football en direct, alors que les domaines livekoora.online et yalla-shoot-new.tv ont attiré 20,6 millions de visites mensuelles en octobre 2022, poursuit-elle dans un communiqué.

L'opération de piratage s'appuyait principalement sur le contenu du diffuseur sportif international beIN SPORTS, qui a rejoint l’ACE en avril et a soutenu cette action réussie au Maroc. Ce démantèlement d'un important réseau de piratage sportif a eu lieu seulement neuf jours avant le début de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, prévue pour le 20 novembre, précise même source, notant que la FIFA prévoit une audience de 5 milliards de téléspectateurs.

«L'action réussie de l'ACE au Maroc est le résultat direct de l'attention accrue que nous portons à la menace croissante que représente le piratage des sports en direct pour les consommateurs, les ligues sportives et leurs fans», a déclaré Jan van Voorn, vice-président exécutif et chef de la protection du contenu mondial à Motion Picture Association et Chef de l'ACE. «À quelques jours de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, nous nous réjouissons de la suppression la plus récente des sites de diffusion illégale au Maroc. Nous sommes reconnaissants à nos partenaires de l'ACE d'avoir facilité cette importante activité anti-piratage, qui protège nos consommateurs au Maroc, en veillant à ce qu'ils ne soient pas soumis à un streaming illégal dommageable», a déclaré pour sa part un porte-parole de beIN.

L'approche globale de l’ACE pour réduire le piratage, qui comprend des renvois au pénal, des litiges et des communications directes, parmi d'autres tactiques, a permis à l’Alliance et à ses partenaires d'agir rapidement pour réduire le piratage des retransmissions sportives en direct dans le monde, conclut-on.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com