Menu

Religion Publié

Maroc : Exode massif des imams marocains vers les pays du Golfe

De plus en plus d’imams prennent la destination des pays du Golfe pour y travailler. Les considérations personnelles n’expliquent pas à elles seules cet exode des religiieux, s’opposer à la doctrine wahabite en est l’autre objectif.

Temps de lecture: 2'
DR

Les mosquées marocaines seraient-elles sur le point de se vider des imams expérimentés? Nombreux sont en effet les religieux qui fuient le royaume vers des horizons prometteurs. Les Emirats arabes unis et le Koweït, notamment, sont les destinations favorites des religieux. Dans les pays du Golfe, les rémunérations sont très motivantes, aucune comparaison avec les 1000 dh mensuels que leurs versent le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Une misère. Et pourtant, leur rôle dans la consolidation de la monarchie est d’une importance capitale.

A la veille du référendum du 1er juillet 2011 sur la constitution, le département de Ahmed Taoufiq a enjoint tous les imams du Maroc de consacrer exclusivement le prêche du vendredi, coïncidant avec le jour du vote, à encourager les fidèles à déposer les bulletins portant le «oui» dans les urnes. Normalement cette proximité avec les citoyens devrait leurs assurer des salaires meilleurs, mais ce n’est pas encore le cas.

Il y a justement un an, des imams avaient battu le pavé des principales avenues de Rabat, réclamant moins de contrôle de leurs prêches de la part du ministère des Affaires islamiques et une amélioration de leur condition sociale. Une première au Maroc. Les religieux, même en djellaba blanche, ont eu droit à la matraque.

S’opposer au wahabisme dans le Golfe

«Certes cet exode des imams marocains vers les pays du Golfe n’est pas nouveau, seulement il s’est intensifié ces dernières années. Pour mieux cerner ce phénomène, il est impératif de le mettre dans son contexte général. En effet, nous sommes en face de l’une des conséquence de la structuration du champ religieux, initiée en 2004 par le roi Mohammed VI dans son discours à l'occasion de l'Aid Al Maoulid», explique Driss Ganbouri, spécialiste des mouvements islamistes.

«Une stratégie qui ne cache pas son opposition au wahabisme aussi bien au Maroc qu’à l’étranger. Si l’implantation de cette doctrine extrémiste a été favorisée sous le règne de Hassan II et de son ministre aux Affaires islamiques, Abdelkébir Lamdeghri, les attentats du 16 mai 2003 à Casablanca ont complètement changé cette donne. Les pays du Golfe, à l’instar du royaume, ont désormais le même objectif. C’est la raison pour laquelle, ils recourent à nos imams, réputés modérés. Même l’Arabie saoudite, pourtant wahabite, commence à prendre ses distances avec cette mouvance et tolère le soufisme. Lequel occupe une place dans de choix dans le système religieux étatique au Maroc», ajoute Ganbouri.

Nos imams
Auteur : Ajwaw
Date : le 11 octobre 2012 à 15h48
Ils sont des centaines à s'exiler depuis des années vers l'europe sans que ça n'émeut personne et quand il s'agit de pays musulmans ça choc ?
Retenez plutôt ces marocaines qui vont y vendre leurs corps au lieu de vous soucier des imams.
Clair
Auteur : ElChamali
Date : le 07 octobre 2012 à 12h55
Tout le monde cherche l'argent et l'intérêt personnel. Évident.
C'est pareil de Wall Street, à Hong kong en passant par Londres.

Rien d'anormal à çà. Mais si l'intérêt pécuniaire personnel de ces imams peut aussi par le mélange des cultures permettre aux Saoudiens d'enrichir leurs thèses de notre héritage et se souvenir que l'Islam est universel. Et qu'avec le pétrodollars seul il ne pourront imposer au monde leur unique point de vue (Qui d'ailleurs serait mortel)

Nos aïeuls ont défendus un Islam ouvert et tolérant, qui à permis au Maroc d'être la terre qu'il est aujourd'hui. Et je préfère le mode de vie de mon pays à celui des wahhabistes.
Donc Il faut continuer le travail dans notre génération.
Dernière modification le 07/10/2012 12:57
les marocains sages
Auteur : mok2007
Date : le 07 octobre 2012 à 00h28
C'est vrai tu as raison tout va pour le mieux sous les cieux du royaume chérifien : Des decennies de despotisme makhzenien, de culte de la personnalité (et du baise main qui va avec), d'un taux d'analphabetisme record dans le monde arabe, d'une prostitution endemique qu'on ose même plus démentir (Pedophilie à Marrakech, encore un scandale de films pornos Nigerian avec des prostitués camés à Casablanca...) et j'en passe et des meilleurs... Mais Dieu merci les Marocains sont "sages" et vivent dans un pays enchanté (comme on leur rabbache depuis leur enfance). Va donc te cacher au lieux de raconter des inépties pareilles et sache que beaucoup de Marocains (des vrais) ont rompu l'allégeance avec ton maître, le pire dirigeant que notre terre bien aimée ait connu...
Dernière modification le 07/10/2012 00:29
Le FLOUSSSSSSSSSS
Auteur : abdo447
Date : le 06 octobre 2012 à 20h31
Il n y a ni wahhabisme ni malékisme ni marxisme ni lininisme !!

Tout le Monde Cherche les FLOUSSSS
...
Auteur : Xtr12gho99
Date : le 06 octobre 2012 à 09h59
S'opposer au Wahabisme, sur sa propre terre, quand on est un simple Imam Marocain? Vous plaisantez. C'est exactement le contraire qui se passe actuellement. De plus en plus de marocains se rendent compte que le Soufisme et le Malékisme à la marocaine sont en train de détruire le Maroc. Le pouvoir instrumentalisme ces deux courants pour asseoir son pouvoir. Et l'establishment religieux perd son pouvoir car les jeunes préfèrent largement l'Islam importé à l'Islam des derviches qui mélangent le Trône d'Allah avec celui du monarque.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate