Menu

Breve

De nouvelles révélations sur le détournement de fonds publics au consulat du Maroc à Barcelone

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

Une source autorisée au ministère marocain des Affaires étrangères apporte de nouvelles données sur les accusations de détournement de fonds publics au sein consulat général du Maroc à Barcelone. Une affaire qui avait éclaté en décembre 2019. En vue d’élucider ce dossier, le département dirigé par Nasser Bourita avait pris des mesures juridiques et administratives, indique la même source.

A cet effet, dès janvier 2020, l'Inspection générale du ministère des Affaires étrangères a dépêché une commission sur place. La Trésorerie Générale du Royaume a également été informée et reçue, en février 2020, les conclusions du rapport de la mission de l'Inspection générale du ministère.

Parallèlement à cette action, les services de la Trésorerie Générale du Royaume (TGR) ont mené une mission d'inspection au consulat du Maroc à Barcelone. L’Agence judiciaire du royaume a été invitée à déposer deux plaintes auprès des juridictions compétentes pour délits de détournement de deniers publics. L'Agence judiciaire du royaume a pris, ensuite, les mesures nécessaires sous la tutelle du Ministère Public, en coordination avec les services du TGR et le ministère des Affaires Etrangères.

La même source affirme que ce dossier a été ensuite confié à la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ). Les personnes soupçonnées dans cette affaire sont : un fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères, deux agents contractuels au consulat de Barcelone, sachant que le contrat de l'un des deux a été résilié.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com