Menu

Breve

Maroc : L’Institut royal des eaux et forêts épinglé pour conditions d’accès discriminatoires

Publié
L’Institut royal des techniciens spécialisés des eaux et forêts (IRTSEF). / DR
Temps de lecture: 1'

Le concours d’accès de l’Institut royal des techniciens spécialisés des eaux et forêts (IRTSEF) à Salé a récemment été épinglé par l’Association démocratique des femmes du Maroc (ADFM), pour «conditions inéquitables dans la sélection des candidates et des candidats». Dans ce sens, l’ONG a adressé une lettre au ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, en exprimant son «étonnement» face aux détails contenus dans l’annonce, qui aurait remplacé un précédent appel à candidature, sans explications de la part du département.

Selon l’ONG, la nouvelle version du concours prévoit notamment une série d’exercices physiques en trois étapes éliminatoires, dont l’escalade en montagne, le port de 35 kg de poids sur 25 mètres, en plus de conditions de mensurations (170cm) pour les candidates comme pour les candidats, contrairement aux 1,60m pour les femmes et 1,65m pour les hommes auparavant requis. Selon l’ADFM, ces critères ne tiennent pas compte des «différences biologiques entre les sexes, reconnues internationalement et nationalement dans le domaine du sport».

Dans son courrier, consulté par Yabiladi, l’ADFM indique ainsi souhaiter attirer l’attention du ministère de tutelle sur le fait que cette procédure administrative «est contraire aux exigences constitutionnelles» en termes de principe de non-exclusion basée sur le genre, ainsi que l’intégration de cette approche dans les politiques publiques. L’ONG appelle également le département à «reconsidérer les conditions d’accès à l’Institut royal des techniciens spécialisés des eaux et forêts, afin d’assurer l’égalité des chances et d’atteindre l’égalité effective garantie par la Constitution».

Pour l’ADFM, «la modernisation du secteur ne repose pas sur la force physique et sur des normes de mensurations spécifiques, mais sur une approche et des méthodes scientifiques, le développement des ressources humaines et des conditions de travail décentes, exemptes de toute forme de discrimination fondée sur le genre».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com