Menu

Société Publié

Espagne : La Guardia civil accuse le Maroc de maltraiter les immigrants illégaux

Selon un agent de la Guardia civil de Melilia, la police marocaine maltraite les immigrants subsahariens qui essaient de traverser la frontière pour atteindre l’Espagne.

Temps de lecture: 2'
DR

«Nous savons que [les policiers marocains] traitent avec dureté [les migrants subsahariens] et nous comprenons leur désespoir et permettons que les collectifs les plus vulnérables que nous interceptons sur la clôture [mineurs, malades et femmes], soient admises dans le CETI de Melilia. Le reste est rendu à la Police marocaine», explique cet agent de la Guardia civil à Melilia à 20 Minutes. En langage technique, on parle de réadmission. C'est ce qui s’est passé avec les 80 immigrants qui ont envahi l'îlot de Terre. L'Espagne est restée avec les femmes et les mineurs et a remis le reste au Maroc, une opération réalisée pendant la nuit et surtout sans garanties légales appropriées, dénoncent les ONG.

Cette déclaration vient confirmer les dénonciations de l’ONG espagnole Prodein. D’après son président José Palazon, la police marocaine «maltraite systématiquement» les migrants subsahariens qui essaient de rejoindre l’Espagne. Pour lui, ces migrants «ne sont pas traités comme des humains, mais comme des marchandises». «les groupes de sans-papiers qui restent encore au Maroc vivent terrorisés, cachés, subsistent grâce à la mendicité, à la fouille dans les ordures et à la chasse des animaux», a-t-il ajouté.

Avant l’été, l’on estimait à 3 000 le nombre d’immigrés en provenance de la Somalie, du Mali, de la Guinée, Côte d’Ivoire, du Cameroun et plusieurs autres pays d’Afrique subsaharienne. Aujourd’hui, 300 à 800 immigrants attendraient de sauter la clôture pour arriver en Espagne.

Les immigrants qui sont interceptés, bien qu’étant dans la partie espagnole, seraient immédiatement renvoyés au Maroc, sans passer par les bureaux des Affaires étrangères espagnoles. Une procédure que l’association juge illégale. Et ce, même si le Maroc et l’Espagne sont liés par un accord bilatéral.

De son côté, le gouvernement marocain ne réagit toujours pas. Et ce, malgré les déclarations et les affirmations qui fusent de toute part. A mi-septembre encore, l’ONG médecins sans frontières attestaient des actes de maltraitances que subissent certains immigrés à Nador et Oujda.

Le ministre des Affaires étrangères, Saâdeddine El Othmani, avait pourtant clairement dit que le Maroc ne serait pas le gendarme de l'Europe en ce qui concerne l'immigration clandestine, mais visiblement, il a changé d'avis.

Néanmoins, l’arsenal sécuritaire et les mesures de «correction» employés par la police marocaine ne découragent pas pour autant les migrants illégaux. Pas plus tard que vendredi dernier, un groupe de 25 sans-papiers ont réussi à sauter la clôture aux frontières de Melilia.

comment on dit a bruxelles c des c......lles
Auteur : manbxl
Date : le 10 décembre 2012 à 02h36
salam aleykoum
tous le monde a des problemes lies a l immigration clandestinne le maroc en fais partie.les pays d europe et les autres non pas de leçon a nous donner qu ils geres leurs immigres on verra apres.et quand tu vois des pseudo asso qui crie au loup les marocain si ,les marocain ça etc...c des jaloux nous on avance eu il stagne c une evidence.et dire que les marocains qui vivent a l etranger sont des gratteurs c faux parler de social etc tous ça c du baratin c juste un dut les marocain c des taffeurs ils ont travailler dure pour la prosperite de l europe.les mines des le nord de la france ;en belgique, en allemagne. la construction des infrastructures routes ,autos routes hopitaux ecoles etc.....alors quand on dit qu ils sont bon a rien et que c des parasites ça me donne envie de mettre des baffes.l europe a besoin de l immigration pour son devellopement et si c de l immigration illegal c mieux au niveaux des charges social.je vais finir par vous dire que vaut gentil espagniol eu tire avec des armes de guerre charger avec des balles en plastique alors si on fais du journalismes on le fais jusqu a bout .moi je me suis promener une fois du cote de ben youness vers sebta il y as un double corridors traverse par une routes il y as des cameras etc... il y as aussi sur le sol les fameuse balles elle sont flagrantes.elles sont ou les fameuse assos.pour finir vive le maroc de tanger a lagouira
des balivernes,
Auteur : douchan75
Date : le 30 septembre 2012 à 00h21
à quand l annexion de ceuta et melillla,,ces FDP espagnols,,y à pas plus raciste qu un espagnol ,,ce sont des barbares c est dans les gènes, leur histoire n est pas reluisante,, ceci est de la propagande, la guardia civil ,je m en carre le citron,ils ont essayer,avec les saharaouis ca na pas marché,,
@Vieux
Auteur : ElChamali
Date : le 26 septembre 2012 à 23h18
Mes concitoyens Marocains travailleurs et fiers de leur pays, qui préférerait mourir que de quitter "clandestinement" la terre de leur ancêtre pour des allocations, ont toujours eu tout mon respect.

Ceux qui m'insupportent sont ces "individus" traîtres à leur patrie qui plutôt que d'affronter la vie, ou de se satisfaire du peu qu'ils ont, s'infiltrent clandestinement comme des parasites dans des pays qui ne veulent pas d'eux. En faisant croire qu'ils quittent guerre et famine, alors qu'ils ne sont attiré que par le superficiel et les illusions
une histoire de bosses
Auteur : Btof
Date : le 25 septembre 2012 à 16h25
et voila que le dromadaire se moque de la bosse du chameau. pourqoui les espagnoles ne demandent pas clairement aux Marocains de laisser passer par la douane en autobus toutes les femmes, les enfants et les malades?
C'est plus simple, non?
Dernière modification le 25/09/2012 16:27
Gardia civil yejo de p
Auteur : Moulay el Bachir
Date : le 25 septembre 2012 à 12h49
'
Selon un agent de la Guardia civil de Melilia, la police marocaine maltraite les immigrants subsahariens qui essaient de traverser la frontière pour atteindre l’Espagne. '

Y a pas plus raciste que les espagnols en général et la guardia civil (qui n'a rien de civil) en particulier vis à vis des africains en général et des marocains en particulier.
' fuera africa, ratones, puta.....' sont des propos entendus, jari bihoum el 3amal. Y'a biladi donne crédit à cela même qui devraient débarrasser le plancher des villes marocaines occupées. Ce sont des colons ni plus ni moins et ne sont pas en situation de donner des leçons à qui que ce soit. Si la guardia nazionne donne dans l 'assistanat par l'opération du saint esprit, elle n'a quà enlever ses barrières au lieu de les réhausser.
Baraka min la propagande anti marocaine distillée au compte goutte. Sirou tchoufou la torture dialt sah fi el jazair. !
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com