Menu

Religion   Publié

Islamophobie en France : Des femmes voilées délogées du Trocadéro par la police

C’est une véritable chasse aux «sorcières» qui a été menée ce samedi à Paris, place du Trocadéro. Quelques jours après les déclarations virulentes de Marine Le Pen voulant interdire le port du voile islamique dans la rue, plusieurs femmes voilées sont interpelées par la police, déployée en force pour prévenir contre toute manifestation interdite.

Temps de lecture: 2'
Place du Trocadéro, samedi 22 septembre 2012

Pour empêcher la tenue de toute manifestation «non-autorisée» contre le film islamophobe «Innocence of Muslims» et ou encore les caricatures du prophète Mohamed, récemment publiées par Charlie Hebdo, d’importants dispositifs policiers ont été déployés en France, samedi 22 septembre. Finalement, aucune manifestation de protestation n’a eu lieu. Plusieurs incidents ont, néanmoins, été enregistrés, notamment à Paris où plusieurs femmes voilées ont été interpelées sur la place du Trocadéro.

«J’emmerde la laïcité»

Selon une source policière, ces femmes «ne respectaient pas les interdictions» et refusaient de présenter leurs papiers d’identité. «L'une d'entre elles, particulièrement virulente, a même crié ‘J'emmerde la laïcité’ avant d'être interpellée par des policiers en civil sous le regard des passants et des journalistes», rapporte l’AFP. La scène en question a été filmée par Le Parisien. On y voit plusieurs personnes d’ «apparence musulmane» se faire éjecter de la célèbre place du Trocadéro, dont des touristes maghrébins, visiblement très déçus.

Les femmes voilées interdites de la place du Trocadéro (Le Parisien)

Marine : la kippa ne pose pas problème

Ces interpellations interviennent quelques jours seulement après les déclarations de Marine Le Pen sur le port du voile. Pour rappel, dans une interview publiée vendredi dernier par le Monde, la présidente du Front National (FN) s’est dite pour l’interdiction du port du voile et de la kippa dans la rue. Hier, alors qu’elle intervenait à l’université d'été du FN, à La Baule, elle persiste et signe.

«Si j'avais limité ma proposition à la religion musulmane, on m'aurait brûlée en place de Grève pour islamophobie», a-t-elle déclaré. «Il est évident que la kippa ne pose pas de problème dans notre pays, mais notre pays a changé et cet équilibre fragile que nous avions trouvé dans l'exercice des religions a été bouleversé par une immigration massive, depuis maintenant une vingtaine d'années, qui a changé la donne», a-t-elle poursuivi.

«Dans la République que je chéris, les règles sont égales et doivent s'appliquer à l'ensemble des religions même si certaines posent plus de problèmes que d'autres», a-t-elle estimé. Et d’ajouter : «je demande à nos compatriotes juifs ce petit effort, ce petit sacrifice sûrement, mais qui permet une égalité entre les exigences que l'on demande aux uns et aux autres. Je suis sûre qu'une grande partie d'entre eux sont tout à fait prêts à faire ce petit sacrifice».

«Les juifs peuvent porter avec fierté leur kippa!» et les musulmans alors ?

Marine Le Pen n’est pas la seule à tenir un discours incohérent ces derniers jours. Intervenant lors de la cérémonie célébrant la nouvelle année juive,  dimanche matin à la Grande synagogue de la Victoire, le ministre de l’Intérieur chargé des Cultes Manuel Valls n’a pas manqué de riposter aux propos de Marine Le Pen. «La République ne reconnaît aucune religion et en même temps elle les accepte», a-t-il déclaré avant d’ajouter : «Oui, les juifs de France, comme le fait aujourd'hui le ministre de l'Intérieur, peuvent porter avec fierté leur kippa! Le discours de haine, de rejet ne peut pas être accepté, et renvoie à ce que sont Mme Le Pen et le Front national, un parti qui est très loin, tellement loin, des valeurs de la République».

Qu’en est-il alors des musulmans ? Peuvent-ils également porter leur voile aussi «fièrement» que les citoyens français de confession juive ? Le ministre de l’Intérieur a visiblement omis de mentionner ce passage dans son discours. 

Intervention de Manuel Valls à la Grande synagogue de la Victoire

islamophobie en France
Auteur : sofiane27
Date : le 04 octobre 2012 à 22h08
je suis née ici, en France, musulman et fier de l'être et je me batterais jusqu'a la mort pour le droit de mes enfants et les miens, c'est n'est pas de ma faute si les église se vident et les mosqué se remplissent chaque jour !!! vous voulez arrêter la lumiére de Dieu avec une passoire !!!! c'est perdu d'avance ...
C'est la France
Auteur : ElChamali
Date : le 25 septembre 2012 à 23h11
Quand bien même que la majorité des Français votent que la religion chrétienne devenait religion d'état et favorisait directement sans détour la pratique de la religion chrétienne, qu'il faudrait s'y soumettre.

C'est chez eux. Ceux qui ne sont pas contents retournent dans le pays musulmans desquels ils viennent.
le voile de nonnes ou autres
Auteur : amortlinjustice
Date : le 25 septembre 2012 à 15h51
pour l'auteur une suggestion :

le pourquoi du comment porter le voile n'est pas le sujet
dans toutes les religions il est demandé de se couvrir les cheveux alors au non de quoi une perruque, un foulard ou autres choses qui manifesterait une croyance ne serait pas mis au même pied d'estale puisqu'il s'agit la de laicité et pas d'autres choses ?
PS :le voile musulman n'est pas une cagoule mais UN foulard.
Le voile des nonnes, puisqu'il est cité
Auteur : Unesuggestion
Date : le 25 septembre 2012 à 13h45
Certains n'ont peut-être pas saisi qu'à la base, le voile des nonnes est un postiche et non pas une cagoule.
Il se justifie lorsque les nonnes se rasent la tête en signe d'humilité. Dans ce cas. le voile tient lieu de cheveux.
Lorsque les nonnes ne se rasent plus la tête, le voile est généralement placé derrière les oreilles et montre le devant des cheveux.
Chez les Protestants, il ne reste plus qu'une minuscule coiffe sur le dessus des cheveux. Il n'y a donc absolument rien de comparable: Une cagoule qui cherche à cacher les cheveux n'a absolument rien à voir avec un voile qui cherche à masquer l'absence de cheveux.
Dernière modification le 25/09/2012 14:22
on parle des musulmans, des juifs et les chrétiens ?
Auteur : wazouzou
Date : le 25 septembre 2012 à 01h49
par contre les nonnes (que j'admire et respecte bcp), elle leur dit rien, ce n'est pas pour rien c'est parce qu'elle est chrétienne, et ça se voit pas rapport à l'église et son pendentif en forme de croix qu'elle tient à sa religion, donc si elle parle de kippa, voile musulman, elle sera obliger de parler de voile chrétien mais il me semble qu'avant l'été quand il n'y avait pas d'histoire de kippa, si je me trompes pas elle disait donc que les femmes musulmanes devaient enlever leur voiles en rentrant dans un bus mais "les nonnes pouvaient le garder" ?
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com