Menu

Breve

Sahara : L’Algérie accuse le Maroc de «saboter les efforts» de De Mistura

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

L’Algérie a vite réagi à l’annulation par Staffan de Mistura de sa visite à Laayoune et Dakhla. «Le Maroc sabote les efforts de l’envoyé personnel» du secrétaire général de l’ONU au Sahara occidental, a estimé Amar Belani dans des déclarations à la presse algérienne.

L'envoyé d'Alger pour le Sahara occidental et les pays du Maghreb a précisé qu’«il ne s’agit pas, en l’occurrence, d’une tournée régionale comme celle de janvier dernier mais d’une visite au Maroc, en sa qualité de partie au conflit qui occupe illégalement un territoire non autonome, et d’une visite dans les territoires sahraouis occupés, plus précisément à Laayoune et à Dakhla».

Le porte-parole du secrétaire général des Nations unies, Stéphane Dujarric, a annoncé lundi dans un communiqué que «l'envoyé personnel du secrétaire général pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, est à Rabat pour y rencontrer des responsables marocains. Il a décidé de ne pas se rendre au Sahara occidental pendant ce voyage, mais se réjouit de le faire lors de ses prochaines visites dans la région».

Le Polisario a également dénoncé l’annulation de la visite au Sahara de l’émissaire onusien. Son représentant à New York a exigé, dans un communiqué, de «révéler les causes ayant empêché l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies au Sahara occidental d'effectuer sa première visite dans le territoire». De Mistura était attendu à Laayoune et Dakhla, respectivement les 4 et 5 juillet.

Pour rappel, lors de sa tournée dans la région en janvier, Staffan de Mistura  n’a pas pu se rendre dans la province.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com