Menu

Breve

Jeux méditerranéens : Les autorités algériennes renvoient la délégation de presse marocaine

Publié
Photo d'illustration / DR.
Temps de lecture: 1'

L’Association marocaine des journalistes sportifs a exprimé son «grand étonnement et son profond mécontentement face aux agissements incompréhensibles et inacceptables des autorités algériennes avec la mission médiatique marocaine» officiellement agréée, pour couvrir les étapes des 19e Jeux méditerranéens, prévus à Oran entre le 25 juin et le 6 juillet 2022. Selon un communiqué de l’association, les autorités algériennes n’ont pas autorisé, «depuis le mercredi 22 juin, et jusqu’à deux heures de l’après-midi du jeudi 23 juin», la délégation marocaine de la presse à entrer sur sol algérien.

Les journalistes marocains ont dû ainsi passer la nuit à l’aéroport. Le lendemain, tous ont été renvoyés au Maroc via la Tunisie. «Le cas de l’un des collègues a nécessité une intervention médicale pour recevoir les premiers soins, au vu de son état de santé», a dénoncé l’organisation professionnelle. «Malgré les démarches sérieuses et les efforts intensifs déployés par le Comité national olympique marocain et le consulat du Maroc à Oran pour faciliter le processus d’entrée de la mission médiatique nationale, elle n’a pas reçu la réponse requise et nécessaire des autorités concernées», a regretté l’association. Le comité d’organisation des jeux et les autorités locales algériennes «ont traité la délégation avec négligence et indifférence», indique encore le communiqué.

L’association a lancé un appel aux autorités algériennes compétentes et aux instances chargées de l’organisation des Jeux méditerranéens. Elle a souligné «se réserver le droit de prendre toutes initiatives qu’elle jugera opportunes et nécessaires pour défendre les droits de la mission médiatique nationale, auprès de toutes les autorités compétentes».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com