Menu

Article

Le Maroc réclame à l’Espagne plus de facilité pour l’octroi des visas

Rabat vient de demander à Madrid de faciliter l’octroi des visas aux ressortissants marocains. Cette requête visant à encourager le déplacement légal des Marocains en Espagne, et à lutter contre l’immigration clandestine, a été formulée ce jeudi à Marrakech, lors d’une réunion du groupe migratoire mixte permanent maroco-espagnol. 

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Depuis le début de l’année, le Maroc et l’Espagne, déterminés à œuvrer ensemble pour renforcer davantage les relations bilatérales, ont multiplié les visites et réunions de travail. La dernière en date s’est tenue hier, jeudi 13 septembre, à Marrakech. Elle a réuni le groupe migratoire mixte permanent maroco-espagnol.

Lors de cette rencontre, co-présidée par Marina Del Corral Tellez, secrétaire générale espagnole pour l'Immigration et l'Emigration et Charki Draiss, ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, le Maroc a réclamé l’allégement de la procédure de demande de visas pour ses ressortissants. Le royaume a souligné la «nécessité de faciliter les procédures de visa au profit des Marocains ainsi que des responsables et hommes d'affaires», a indiqué Charki Draiss à l’AFP.  

Rien de concret

Cette demande intervient un mois et demi seulement après que la France ait promis au Maroc de faciliter, de son côté, la procédure d’obtention des visas pour les citoyens marocains.

Lors de sa première visite officielle au Maroc, le 26 juillet dernier, le ministre de l’Intérieur français Manuel Valls avait, pour rappel,  indiqué vouloir «améliorer les choses en facilitant en termes administratifs les mobilités, avec la réduction par exemple du nombre des documents exigés et en simplifiant les documents requis» pour l'obtention d'un visa. Selon lui, il pourrait s’agir «d'étendre les catégories de personnes pouvant bénéficier de visas à entrées multiples de circulation» en France. Aucune décision n’a été prise dans ce sens, jusqu’à présent.

Coté espagnol, la réponse à la requête marocaine ne s’est pas, encore, fait entendre. Le voisin ibérique a, toutefois, mis en avant «l'impératif d'encourager les flux migratoires légaux ainsi que la circulation des personnes» entre les deux pays, rapporte la même source. La question de la lutte contre l’immigration clandestine reste, en effet, prioritaire. Une réunion de haut niveau entre les deux pays est d’ailleurs prévue, le 3 octobre à Rabat. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et son homologue espagnol Mariano Rajoy seront présents.

MRE
Auteur : jjboy
Date : le 30 octobre 2012 à 13h34
------------------------------------------------------------------------------
IT IS BETTER
"It is better to have loved and lost than never to have loved at all."
correction... mais vous aurez compris
Auteur : Mouneer
Date : le 17 septembre 2012 à 11h26
je voulais écrire :
"ça me rappelle une certaine visite DANS UN CERTAIN PAYS d'un certain Chirac..."
des visas, des visas, des visas... !!
Auteur : Mouneer
Date : le 16 septembre 2012 à 18h34
ça me rappelle une certaine visite d'un certain Chirac...
si on se met à copier nos voisins de l'Est maintenant, où va t-on ?
@ sylvester. question
Auteur : sarafansud
Date : le 15 septembre 2012 à 18h20
pour plus de justice,devrons nous suprimer les riches et homme d'affaires au maroc ?
Je sais comment c'est chez nous....
Auteur : Sylvester 2012
Date : le 15 septembre 2012 à 17h15

Le Maroc où l'argent fait la Loi et les lois sont faites par et pour ceux qui en ont.
Des Hommes d'Affaires....oui des chanceux,des opportunistes sans loi,ni foi,mais la notoriété ne se monnaye pas et l'argent mal acquis (à la sueur des autres...) ne fait pas le bonheur.
Article 1 des Droits de l'Homme : nous sommes tous nés libres et égaux en dignité et en droits : Facilité pour tous les MAROCAINS,Homme d'affaires ou Homme de peine.....
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com