Menu

Breve

Le Maroc en médiateur entre Israël et le Hamas ?

Publié
Ismaël Haniyeh avait été reçu par Salaheddine El Othmani / Archive - DR
Temps de lecture: 1'

Le chef du bureau de liaison israélien à Rabat souhaite une médiation marocaine entre son pays et le mouvement islamiste palestinien, Hamas. «Nous croyons vraiment que le Maroc peut jouer un rôle très important, comme il le faisait dans les années 80 et 90. Nous pensons que le Maroc peut jouer à nouveau ce rôle, car il entretient de très bonnes relations avec Israël et avec d'autres pays arabes», a indiqué David Govrin dans des déclarations à The Media Line.

Pour mémoire, sous le règne de Hassan II, le royaume avait réussi à convaincre le chef de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), Yasser Arafat, de s’écarter de la confrontation armée pour emprunter la voie des négociations avec les Israéliens. Un processus qui avait permis la conclusion des accords d’Oslo, en septembre 1993.

Le royaume avait déroulé, en mai 2021, le tapis rouge pour recevoir le chef du bureau politique de l’organisation islamiste, Hamas. La visite Ismaël Haniyeh avait bénéficié du parrainage royal. L’accueil chaleureux réservé au Palestinien, avec en prime le dîner offert par le roi Mohammed VI en l’honneur de Haniyeh, avait alimenté les spéculations sur une possible médiation marocaine entre Israël et le mouvement Hamas.

Le Maroc n’est cependant pas le seul Etat de la région à même de jouer le rôle de médiateur entre Israël et le Hamas. Outre l’Egypte, il y a le Qatar et la Turquie. Le ministre turc des Affaires étrangères s’est rendu, le jeudi 26 mai à Jérusalem, où il a rencontré son homologue israélien, Yaïr Lapid.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com