Menu

Breve

Mauritanie : La visite d'avocats mauritaniens au Sahara «ne reflète la position du gouvernement»

Publié
Le ministre mauritanien de l’éducation et de la réforme de l’enseignement, porte-parole du gouvernement, Mohamed Melainine O. Eyih. / Ph. AMI
Temps de lecture: 1'

Le ministre mauritanien de l’Éducation et de la réforme de l’enseignement, porte-parole du gouvernement, a réagi jeudi à la visite des avocats mauritaniens à Laâyoune et El Guerguerate, à l’invitation de leurs collègues marocains. Lors d’une conférence de presse à l’issue du conseil du gouvernement tenu à Nouakchott, Mohamed Melainine O. Eyih, a affirmé que «la position de la Mauritanie sur le Sahara est l'une des positions les plus stables de la politique étrangère du pays (neutralité positive, basée sur les intérêts du pays)».

Le ministre a ajouté, dans sa déclaration reprise par l’agence mauritanienne de l’information (AMI), que «la délégation mentionnée est affiliée à un organisme indépendant (le corps des avocats mauritaniens) et n'est pas une mission gouvernementale». «Sa conduite n'exprime pas la position du gouvernement et ne l'oblige pas», a-t-il ajouté.

Mercredi, dans un communiqué, l'Union des forces de progrès (UFP, opposition), dirigé par Mohamed Ould Maouloud a condamné le déplacement d’une délégation d’avocats mauritaniens «au Sahara occidental sous contrôle marocain», le qualifiant d’«erreur». «Si la coopération entre les Mauritaniens et leurs homologues du Royaume ami du Maroc est naturelle, elle ne doit pas se faire au détriment des intérêts de notre pays, notamment dans sa dimension sécuritaire», a estimé l’UFP qui a dit voir en la présence d'avocats mauritaniens dans cette région «un obstacle à la position neutre de la Mauritanie sur la question sahraouie et une violation des résolutions des Nations unies».  

À rappeler que l’Union des Forces du Progrès (UFP) (ex-communiste), affiche publiquement son soutien aux positions du Polisario. Des membres de l’UFP avaient participé au 15e congrès du Front, organisé en décembre 2019 à Tifariti, à l'est du Mur des sables.

Clineur
Date : le 27 mai 2022 à 17h53
La Mauritanie a peur et ça se comprend, un faux pas et l'Algérie et le Polisario vont jetter leurs yeux sur ce pays pour remplacer le Sahara
moulbisri
Date : le 27 mai 2022 à 16h50
Soyons un peu resonnables. La Mauritanie n'a rien a' gagne' si elle ne reconnait pas le Polisario. Le Maroc n'est pas assez fort pour la proteger des cabranats et du Polisario. La plus part des mauritaniens sont des polisariens et vice versa. La mauritanie a' tout interet to rester "neutre" pour tirer profit des cabranats et des marocains. Le probleme du Sahara ne va jamais se resoudre car les cabranats et le peuple algerien entier sont pour eterneliser ce conflit. Le peuple Algerien est 10000000% d'accord avec ses generaux en ce qui concerne la sahara. Ne soyez pas dupes. Khawa khawa n'existe que dans les cervaux des marocains.
Rio de oro
Date : le 27 mai 2022 à 15h55
https://www.yabiladi.com/articles/details/75078/fevrier-1958-quand-mohammed-appelait.html
NPK Maroc
Date : le 27 mai 2022 à 14h34
Notre pays le Royaume du Maroc a changé ! Respectez nous on vous respectera. Point à la ligne. Les mauritaniens c'est des sahraouis ne l'oublions pas...
gustavo321
Date : le 27 mai 2022 à 14h12
''l’Union des Forces du Progrès (UFP) (ex-communiste), affiche publiquement son soutien aux positions du Polisario.'' Ex-communiste? Tu m'étonnes! Ceci explique cela ... Sans commentaire ...
Dernière modification le 27/05/2022 17:53
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com