Menu

Breve

Sahara : Le Maroc expulse trois Américaines, venues rendre visite à Sultana Khaya

Publié
Sultana Khaya / DR
Temps de lecture: 1'

Les autorités marocaines ont interdit à trois ressortissantes américaines d’entrer à Laayoune. Venues rendre visite à Sultana Khaya à Boujdour, elles ont été contraintes de rebrousser chemin vers l’aéroport de Casablanca.

Les trois citoyennes des Etats-Unis projetaient de rejoindre deux activistes américains, Ruth McDonough, 35 ans, une ancienne enseignante, et Tim Pluta, un médecin et ancien soldat, qui se trouvent depuis plusieurs semaines au domicile de Mme. Khaya. Ruth McDonough avait annoncé, le 4 mai, observer une grève de la faim pour protester contre les «violations» des droits de Sultana Khaya et sa famille. Une action qu’elle a suspendue, depuis.

Les Américaines expulsés de Laayoune sont membres de «Just Visit Western Sahara», un réseau composé de militants des droits de l'Homme, qui défend les positions du Polisario et encourage les Américains à se rendre au Sahara occidental.

Le domicile de Sultana Khaya, l’étoile montante de l’activisme sahraoui dans la région de Boujdour, a déjà accueilli en mars dernier, une délégation de militants américains des droits de l’Homme. Depuis l’action de la militante pro-Polisario est majoritairement destinée à l’opinion publique aux Etats-Unis.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com