Menu

Breve

Khouribga : 27 policiers blessés suite aux émeute ayant suivi le match Raja-Rapide Oued Zem

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

La Wilaya de police de Khourigba est revenue, lundi, sur les opérations de sécurisation menées suite aux émeutes ayant suivi le match de football du Raja de Casablanca contre le Rapide Oued Zem. Dans un communiqué, les services de police de la ville ont indiqué que les opérations ont abouti à l'arrestation de neuf personnes, dont deux mineurs.

Celles-ci sont soupçonnées de participation à des émeutes, possession d'armes blanches, ivresse publique, jets de pierres et des violences contre des agents dans l'exercice de leurs fonctions, causant des pertes matérielles aux biens publics et privés. Selon le communiqué, les personnes impliquées dans ces actes criminels ont fait subir à 27 policiers des blessures plus ou moins graves. La même source précise que l'état de deux policiers a nécessité leur transfert au CHU Ibn Rochd de Casablanca, tandis que le reste des blessés ont reçu les soins nécessaires à l'hôpital régional de Khouribga.

La Wilaya de police de Khourigba fait également état de sept membres des forces auxiliaires blessés ainsi que 23 véhicules endommagés, ajoutant que les suspects majeurs ont été placés en garde à vue et les mineurs sous surveillance policière, alors que les recherches se poursuivent pour identifier toute personne impliquée dans ces émeutes.

Dimanche, les habitants de plusieurs quartiers de Khouribga ont vécu des moments difficiles après le déclenchement d'émeutes, d’actes de vandalisme et de vols, après le match de football ayant opposé le Rapide d’Oued Zem au Raja de Casablanca et qui s’est soldé par la défaite de ce dernier. Des supporters casablancais, en colère, auraient ainsi visé les forces publiques par des jets de pierres avant que le sabotage ne s'étende aux quartiers résidentiels de la ville.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com