Menu

Breve

Législatives : Ahmed Eddaraz dénonce un parachutage par LREM et maintient sa candidature

Publié
Ahmed Eddarraz, candidat à la 9e circonscription des Français de l’étranger. / DR
Temps de lecture: 1'

Le candidat aux élections législatives Ahmed Eddarraz a annoncé, ce vendredi, maintenir sa candidature pour la 9e circonscription des Français de l’étranger (Maghreb et Afrique de l’Ouest). Alors qu’il briguait une investiture par Renaissance (anciennement La République en Marche), le candidat a dénoncé le parachutage sur la circonscription d'Elisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances.

«Après une nuit de réflexion et de nombreuses consultations, je décide de maintenir ma candidature», a déclaré le Franco-marocain dans son communiqué reçu par Yabiladi. «Entre l'investiture d'Elisabeth Moreno et la condamnation judiciaire du candidat sortant, M'jid El Guerrab, la journée d'hier fut riche en rebondissements pour la majorité présidentielle», commente le candidat de 36 ans.

Si le candidat ne veut pas «ajouter de la division à la division» suite à l'investiture de la ministre, il estime être «le candidat du rassemblement entre les progressistes et les humanistes». Aussi, pour souligner que son engagement dépasse «les chapelles partisanes», le candidat rappelle que son suppléant, Daniel Hourès, est au Maroc depuis 20 ans et milite pour Les Républicains.

Par ailleurs, Ahmed Eddarraz estime toujours être le «candidat naturel» de la circonscription, rappelant qu’au-delà de son histoire personnelle, il est «membre fondateur de LREM, depuis 2016» et a «tissé une relation de confiance et d'estime avec Emmanuel Macron» ainsi qu’avec «de nombreux décideurs politiques à la tête des pays de la circonscription».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com