Menu

Breve

Maroc : Le collectif pour la Palestine appelle à un «vendredi de colère» contre Israël

Publié
Photo d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

Les organismes contre la normalisation avec Israël et les défenseurs de la cause palestinienne au Maroc veulent faire de ce vendredi un «jour de colère» contre l’Etat hébreu et ses agissements à Al Qods. Ils ont appelé à un sit-in devant le Parlement immédiatement après la prière du vendredi pour notamment condamner les dernières attaques israéliennes contre les habitants d’Al Qods.

Ainsi, le Groupe de travail national pour la Palestine a appelé les Marocains à relancer la Journée internationale d’Al Qods, célébrée le dernier vendredi du mois de Ramadan, en manifestant «massivement» devant le Parlement marocain à 13h30. Dans un communiqué, le groupe a appelé à la fermeture urgente du bureau de liaison israélien à Rabat et à la rupture de toutes relations «avec ceux qui cherchent à démolir la première qibla des musulmans», exprimant sa solidarité «absolue et inconditionnelle avec la lutte du peuple palestinien».

Le groupe a également condamné «la profanation des sanctuaires religieux islamiques et chrétiens à Al Qods», «l'agression contre les fidèles» et «l’interdiction d'entrer dans l'église du Saint-Sépulcre». Il a également dénoncé «les massacres sionistes, crimes de guerre, crimes contre l'humanité, crimes de nettoyage ethnique, crimes de génocide et crimes d'apartheid contre le peuple palestinien». L’occasion aussi de pointer «le silence et la complicité avec les sionistes».

L'Initiative marocaine pour le soutien et la Nosra, ONG proche du Mouvement unicité et réforme (MUR), a déjà annoncé sa participation audit appel, invitant ses adhérents et sympathisants à se mobiliser lors du dernier vendredi de Ramadan pour exprimer «la colère au nom d'Al-Aqsa et un refus de la normalisation» et réitérer «la position des Marocains rejetant toutes les formes de normalisation» avec Israël.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com