En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Environnement Publié Le 29/08/2012 à 08h21

Maroc : une espèce de loup découverte dans le Moyen-Atlas

Des chercheurs espagnols et marocains n’en reviennent toujours pas. Alors qu’ils menaient une étude sur les mammifères existant au Moyen-Atlas, ils vont découvrir la présence d’une espèce de loup dans les montagnes.

Photo du loup découvert dans le Moyen-Atlas et prise par l'équipe de chercheurs.

C’est une découverte fascinante que vient de révéler une équipe de chercheurs espagnols et marocains. Un loup a été découvert au Maroc il y a un an et demi dans les montagnes du Moyen-Atlas, rapporte le site ecologie.ma, spécialisé en protection de l’environnement alors que le royaume est un pays connu pour ne pas abriter cette espèce animale.

Ca ressemble à un chacal…

Tout commence en 2009. A cette époque, cette équipe de chercheurs dirigée par Vicente Urios de l’Université d’Alicante mène une étude sur les mammifères du Maroc conjointement avec l’Université Chouaib Doukkali d’Al Jadida. L’occasion pour les chercheurs d’entrer en étroit contact avec les populations locales du Moyen-Atlas. Puis en récupérant leurs témoignages, les chercheurs entendent de plus en plus parler de la présence de deux types de chacals dans les environs. Les habitants expliquent avoir vu un grand et un petit chacal. De quoi attiser la curiosité de nos chercheurs qui décident de se focaliser sur le grand chacal pour savoir de quel type d’animal il s’agit. Alors pour tenter de trouver ce fameux animal, l’équipe met en place un piégeage photographique dans les bois des montagnes à plus de 1800 mètres d’altitude. Ce procédé photographique est très utilisé par les scientifiques et les réalisateurs de documentaires animaliers pour observer un animal dans son espace naturel sans le déranger.

….mais c’est un loup !

Les semaines passent et la patience des chercheurs finira par payer. Le piégeage prend en photo le «grand chacal» qui a les caractéristiques physiques d’un loup : un grand corps mince, son cou est large et puissant, il porte un manteau sombre et une queue courte, racontent les chercheurs dans un rapport qui sera publié en intégralité dans Quercus, un magazine espagnol spécialisé en faune et en flore, prévu dans le numéro du mois de septembre.

Cette découverte qualifiée de «merveilleuse» par les chercheurs, vient confirmer que le loup africain connu sous le nom scientifique de Canis lupus lupaster existe également au Maroc. Cette espèce a déjà été observée dans le nord-est de l’Algérie et au Sénégal. Le territoire naturel de ce loup s’étend à plus de 3000 kilomètres entre le nord et l’ouest de l’Afrique.

4 commentaires
Irresponsable aproche
Auteur : Nordine N.
Date : le 25 octobre 2016 à 23h54
A mon avis les loups au maroc sont introduit par des expérimentateur génétique étrangers, qui veulent relancé certain espèces en afrique du nord, (aussi le lion de l'atlas est sous études), mai le problème est que ces animaux souffriront de famine et cale pour cause d'insuffisance de gibiers et ils vont ce tournés naturellement contre les animaux domestiques ce qui mets les villageois et leurs enfants sous une permanente menace d'ètre eux mème attaqués. et pourquoi donc choisir de commencer par des animaux carnivores? ou sont les autruches par exemple ou les ruminants et tous le reste ?!
Il faut donc pour se genre d'expérience, d'abord mètre en place des réserves terrestre consacré a ce projet et de ne pas le laisser a des irresponsable passionnés du rève de la nature primaire.
Irresponsable aproche
Auteur : Nordine N.
Date : le 25 octobre 2016 à 23h43
A mon avis les loups au maroc sont introduit par des expérimentateur génétique étrangers, qui veulent introduire et relancé certain espèces en afrique du nord, (aussi le lion de l'atlas est sous études), en outre, depuis toujour seulement le chacal et connu en afrique du nord, alors que le loup est une espèce Européenne ou, étrangère. Mai le problème est que ces animaux manqueront d'insuffisance de gibiers et ils vont ce tournés naturellement contre les animaux domestiques ce qui mets les villageois et leurs enfants sous une permanente menace d'ètre eux mème attaqués.
Dernière modification le 26/10/2016 00:16
TRES TRES BONNE NOUVELLE
Auteur : jalil laafoura
Date : le 26 mars 2013 à 11h18
J'AI FAIT PAS MAL DE TREKKING UN PEU PARTOUT AU MAROC ET CE QUI A ATTIRÉ MON ATTENTION C'EST QUE A CHAQUE QUE JE PASSE PAR DES RÉGION ISOLÉES COUVERTE DE VÉGÉTATION A PERTE DE VUE "SAUVAGE" A BENIMELLAL PAR EXEMPLE OU AZILAL OU LE MASSIF DE TOUBKAL JE E DIS IMPOSSIBLE QUE DES ESPÈCES COMME LA PANTHÈRE OU AUTRES QU'ON CROIE ÉTEINTES NE RODENT PAS DANS LES PARAGES . PAR CE QUE TOUTES LES DONNÉES SONT LÀ VÉGÉTATION ABONDANTE, EAU DISPONIBLE, GIBIER AUSSI . ALORS POUR LE LOUPS C'EST UNE EXCELLENTE NOUVELLE ET POURQUOI PAS LA PANTHÈRE AUSSI
TRES BONNE NOUVELLE
Auteur : BabaYahia
Date : le 29 août 2012 à 19h50
Si l'on pouvait avoir encore une bonne nouvelle annonçant l'existance du lion de l'atlas ça serait merveilleux. Il faudra protéger et sauver ce qui reste de la faune après le désastre causé par l'humain depuis des millénaires, toutes ces espèces DIEU ne les a pas crée pour inutilement qu'il soit insecte, reptile ou autre a droit à la vie,
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com