Menu

Breve

Casablanca : Des militants d’Al Adl Wal Ihsane libérés après leur arrestation lors d’un sit-in

Publié
Les militants d'Al Al Wal Ihsane à Casablanca, après leur libération. / DR
Temps de lecture: 1'

Les autorités sécuritaires de la ville de Casablanca ont arrêté, jeudi soir, le secrétaire général de la Jeunesse du mouvement Al Adl Wal Ihsane, Boubker Elouankhari, ainsi que six autres membres de la Jamâa. L’arrestation a eu lieu lors d’une intervention pour disperser un sit-in contre la normalisation avec Israël dans le quartier des Habous de Casablanca.

Le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation a organisé, mercredi soir, plusieurs sit-in dans un certain nombre de villes marocaines, pour commémorer la Journée de la terre palestinienne. À Casablanca, un autre sit-in a eu lieu jeudi.

Toutefois, après plusieurs heures en détention, les autorités casablancaises ont libéré les six militants d’Al Adl Wal Ihsane. En effet, sur sa page Facebook, Boubker Elouankhari a confirmé sa libération. «Après des heures d'arrestation, j'ai été libéré, ainsi qu'un certain nombre de militants, après notre arrestation dans le cadre d'un sit-in contre une activité artistique de normalisation à Casablanca», a-t-il écrit.

Le secrétaire général de la jeunesse d’Al Adl Wal Ihsane a conclu son post par condamner les «méthodes d'intimidation» et «l'atteinte [au] droit à l'expression pacifique de [la] solidarité avec [les] frères palestiniens contre la normalisation».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com