Menu

Breve

Marathon des Sables : Une longue quatrième étape contre vents et marrées

Publié
Quatrième étape du 36e Marathon des Sables / Ph. MDS
Temps de lecture: 2'

La quatrième étape du 36e Marathon des Sables a été marquée par de fortes pluies localisées en milieu de matinée, fait rare ces dernières années dans le Sahara marocain. Selon les organisateurs, les premières surprises de cette journée se sont ainsi annoncées dès le départ de la course, avec des averses violentes qui ont «abondamment arrosé le parcours, transformant par endroits le sable en bourbiers». Sur 86 km, cette longue étape a amené les 838 participants à aller à contre-courant des vents forts aussi, sous un soleil cuisant, pour traverser rocailles, dunes, jebels et plaines caillouteuses.

Cette quatrième étape s’est distinguée aussi par un double départ : l’essentiel du peloton d’abord, vers 8h15, puis trois heures plus tard les 50 premiers hommes et les 5 premières femmes au classement général, ont ajouté les organisateurs dans un communiqué. «Ce décalage donne droit à de belles scènes de sportivité lorsque les plus rapides rattrapent le peloton : encouragements, félicitations, tapes dans la main, les démonstrations de solidarité dans l’effort sont légion», a ajouté la même source. Les plus rapides partis vers 11h15 ont franchi la ligne d’arrivée vers 19h15 ce soir. Mais la queue de peloton n’aura le droit au repos que demain en milieu d’après-midi.

Côté élites, cette quatrième étape est charnière, étant celle où les cartes s’abattent «pour ceux qui auraient gardé des atouts en main, ou de renforcer encore son avance pour les autres». Rachid El Morabity (D1-MAR) et son frère Mohamed (D2-MAR) ont conservé de très bons cachés dans leurs manches, Rachid ayant pris une grande longueur d’avance dès le départ, ce qui lui a permis de creuser l’écart, malgré les heures et les kilomètres accumulés. Mais après le cinquantième kilomètre, une brusque baisse de rythme a permis à Mohamed de dépasser son frère.

Pour sa part, Aziz Yachou (D15-MAR) a marqué le pas, risquant de perdre sa place de leader au classement général de la soirée. Sur les trente derniers kilomètres, Cédric Fleureton (D249-FRA) et Julien Chorier (D126-FRA) sont quatrième et cinquième de l’étape.

Chez les femmes, la course de ce mercredi s’est annoncée plus mesurée, sans départ canon et toute en gestion. Les leaders du classement des jours précédents ont conservé leurs place dans le même ordre : Anna Comet Pasqua (D906-ESP), Sylvaine Cussot (D129-FRA) et Aziza Elamrany (D6-MAR). Les écarts à la mi-course sont inférieurs à cinq minutes et ne créent pas de bouleversements, mais Aziza Raji (D5-MAR) a accusé plus de quinze minutes de retard et risque de perdre sa troisième place au général, ont indiqué les organisateurs.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com