Menu

Breve  

La tempête s'invite pour la 2e étape du Marathon des sables

Publié
Image de la 2e étape du Marathon des sables. / DR
Temps de lecture: 1'

La deuxième étape du 36e Marathon des sables s’est déroulée,  ce lundi, sous le sable et le vent, indiquent les organisateurs dans un communiqué, précisant que la tempête a été «doublée de celle qui s’est abattue sur le classement général, désormais dominé par le jeune marocain, Aziz Yachou».

Les 895 concurrents au départ de cette étape de 39 kilomètres se sont lancés dans «l’enfer du désert» avec beaucoup de sable, un énorme djebel à monter puis à descendre, une forte chaleur, et de violentes rafales balayant le parcours et le bivouac, ajoute-t-on. «Aujourd’hui, psychologiquement, ça va être l’étape la plus dure» commentait d’ailleurs le Français Nicolas Maréchal.

Le point d’orgue de cette deuxième étape, le djebel El Otfal n’a pas manqué de ralentir les coureurs les plus précautionneux, soulignent les organisateurs, qui ont noté que les 250 mètres de la mythique face sablonneuse a pris plusieurs dizaines de minutes à être descendus par certains participants. Les plus aguerris, eux, «se jettent à corps perdu dans cette impressionnante pente, faisant jaillir des gerbes de sable», ajoutent-t-ils.

Au classement général, le jeune marocain Aziz Yachou a donc tiré son épingle du jeu après cette 2e étape, devançant Mohamed El Morabity de 4 minutes et son grand frère Rachid El Morabity de 7 minutes au chrono cumulé.

Côté femmes, «pas de bouleversement au classement, mais des écarts qui se creusent logiquement», précise-t-on. Ainsi, l’Espagnole Anna Comet Pasqua a terminé 14e au scratch et première chez les dames, devançant au classement général Sylvaine Cussot (France) et Aziza Raji (Maroc) de près de 17 et 46 minutes respectivement.

Article modifié le 29/03/2022 à 22h33

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com