Menu

Breve

«La fermeture du gazoduc Maghreb-Europe est une opportunité pour le Maroc»

Publié
Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du Développement durable / DR
Temps de lecture: 1'

Le Maroc a relevé le «défi» de la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe (GEM), qui passait via le Maroc, s’est félicitée la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, ce mardi 25 janvier à la Chambre des conseillers.

Le non renouvellement du contrat du GME «a constitué une opportunité idoine pour adopter la nouvelle politique énergétique du royaume», a-t-elle souligné en réponse à une question orale du groupe PAM. Une stratégie tournée vers les énergies renouvelables, conformément aux engagements pris par le Maroc lors de la COP-26, organisée en novembre 2021 à Glasgow, a expliqué la ministre.

Mme. Benali avait déjà précisé, à la Chambre des représentants, que la décision de fermer le GME par le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, n’aucune incidence sur l’approvisionnement du marché en gaz butane grâce aux efforts de 16 sociétés importatrices qui opèrent dans les différents ports du royaume.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com