Menu

Société Publié

Italie : un Marocain frappe sa fille en public pour avoir refusé de se marier

Une jeune marocaine, qui refuse de se marier avec l’homme que sa famille a choisi pour elle, s’est faite sévèrement passée à tabac hier par son père à l’entrée d’un centre commercial italien.

Temps de lecture: 2'
ITALIE -- Une jeune marocaine a été sévèrement passé à tabac en public par son père parce qu'elle refuse de se marier avec l'homme choisit pour elle

Il ne fait pas bon se promener dans les couloirs des supermarchés italiens sans protection. Une jeune marocaine l’a appris, vendredi, à ses dépends en se faisant sévèrement passer à tabac par un individu à l’entrée du centre commercial Grandemilia de Modène, au nord de l’Italie. Cette histoire, malheureuse, ne serait qu’un fait divers sans épaisseur si l’individu en question n’était qu’une personne lambda. Or, il ne s’agit pas de n’importe qui puisque c’est le père même de la fille qui fait office d’agresseur ! De fait, après être tombé nez-à-nez avec elle à l’intérieur du centre commercial, ce dernier lui aurait immédiatement fondu dessus pour l’asséner de coups de pieds et de poings, un assaut d’une violence telle qu’il a provoqué la rupture de la paroi nasale de la jeune marocaine.

Deux raisons expliquent la folie furieuse de ce père à l’encontre de sa fille : la première est que cette dernière refuse de porter le voile, et la seconde – plus «grave» encore – qu’elle refuse de se marier avec le jeune homme que la famille a choisi pour elle.

21 jours d'incapacité

Selon le site blitz quotidiano, la jeune fille avait déjà été retirée de sa famille pour maltraitance par les services sociaux italiens et placée dans un centre pour jeune situé dans la province de Modène. Ayant récemment atteint l’âge de la majorité, elle venait de quitter le centre et vivait probablement depuis plusieurs semaines chez des amis. Elle n’avait toujours pas repris contact avec sa famille.

Malheureusement, il lui aura fallu se rendre au centre commercial de Modène, vendredi soir, pour renouer un douloureux contact avec sa famille et son passé. En dépit de la violence de l’agression, le pronostique vital de la jeune marocaine n’est pas engagé, même si les médecins ont fixé une incapacité de 21 jours. Quant à son père, qui n’a pas été inquiété au moment des faits, en s’esquivant avant l’arrivée des vigiles, il fait l’objet d’une plainte pour agression aggravée et est actuellement recherché par les services de police modénais. 

réveille toi
Auteur : sarafansud
Date : le 19 août 2012 à 16h51
@francais conscient
si l'affaire dutroot, l'affaire louis.l'affaire des pédophiles,l'affaire des femmes qui accouchent et congélent leurs enfants,tu appeles ça des insultes.désolé,ce sont des crimes condamnés par la justice.
tu es en hibernation. réveille toi;en est en 2012.
les vieux en djellaba,tu les trouves dans les mosquées et non devant les lycés.
d'accord,dans tous les pays,il y a des bons et des mauvais.mais ca n'a rien a voir avec le sujet dont nous débattons.
Dernière modification le 19/08/2012 17:01
yous2a tu as mal lu ce que j'écris
Auteur : Français conscient
Date : le 16 août 2012 à 13h23
au contraire, je dis que cela se passe partout dans le monde dans tous les pays musulman ou pas !!

alors il faut arrêter de jeter la pierre sur l'un ou sur l'autre et surtout où que soit le pays il faut lutter contre ces pratiques.

qu'est devenu la suite du dossier des deux jeunes filles qui se sont suicidées pour ne pas épouser leur violeur ? tout le monde a condamné personne n'a agi !!

comme ans le métro,à paris que tt le monde laisse faire les criminels en baissant les yeux !

la corruption au Maroc en France ou ailleurs, si le peuple le veut en quelques années il n'y en a plus, mais on fait le mouton, on accepte, on tend son dos pour se faire prendre la laine.

alors les premiers responsables sont nous-mêmes et le tabou et la loi du silence !
JUSTE
Auteur : yous2a
Date : le 16 août 2012 à 05h16
JE N' aurais pas mieux répondu
MAROC
Auteur : yous2a
Date : le 16 août 2012 à 05h08
A VOUS LIRE SA SE PASSE QU'AU MAROC VOUS LISEZ UN PEU LES JOURNAUX FRANCAIS OU PAS DU TOUT ENTRE CEUX QUI CRITIQUE LA RELIGION MUSULMAN ET CEUX QUI CRITIQUE LES ARABES (MAROCAINS) EN VA PAS SON SORTIR
AMIR
Auteur : yous2a
Date : le 16 août 2012 à 04h57
C PEUT ETRE DANS TON BLED QUAND VEND LES FILLES PARCE QUE EN TANT QUE BERBERE CHEZ MOI J AI JAMAIS VU SA OU ENTENDU DE TEL CONNERIE CONTINUER A REGARDER DES REPORTAGE OU DES JOURNALISTE PAYE DES GENS POUR RACONTER DES CONNERIES POUR FAIRE DE LODIMATE
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com