Menu

Breve

«Morocco Tech» : Le ministère de Ghita Mezzour débouté par l’OMPIC

Publié
La ministre chargée de la Transition numérique et de la réforme de l'administration, Ghita Mezzour, vendredi 14 janvier, lors du lancement de la marque. / DR
Temps de lecture: 1'

La semaine dernière, la ministre déléguée auprès du chef du gouvernement, chargée de la Transition numérique et de la réforme de l'administration, Ghita Mezzour a annoncé le lancement de l'initiative «MoroccoTech», la marque nationale de promotion du secteur digital marocain. Issue d'une démarche partenariale public-privé, elle a pour ambition de positionner le Maroc comme «destination numérique de choix à l'international» et de «créer une dynamique globale qui profitera à l'ensemble des écosystèmes marocains dans leur transformation numérique».

Mais il semble que cette marque fait face à l’un des premiers défis, à savoir l’amateurisme. En effet, selon Le Desk, l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) a débouté le ministère, en jugeant «irrecevable» sa demande déposée auprès de l'office. De plus, le dépôt n'a eu lieu que le 4 janvier 2022, soit seulement dix jours avant le lancement de la marque.

Consulté par Yabiladi ce vendredi, le moteur de recherche de l’OMPIC confirme le numéro de dépôt de la marque Morocco Tech (236072) mais annonce que «la recherche dans les bases de données est provisoirement non disponible pour des raisons de maintenance».

Article modifié le 21/01/2022 à 20h25

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com