Menu

Breve

Sahara : De Mistura s'est entretenu à Alger avec Amar Belani et Ramtane Lamamra          

Publié
L'envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Staffan De Mistura a été reçu, ce jeudi, par Ramtane Lamamra. / DR
Temps de lecture: 2'

L’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental est arrivé, mercredi, à Alger, quatrième et dernière étape de sa tournée régionale. Staffan De Mistura s’est ainsi entretenu avec Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara Occidental et des pays du Maghreb. Un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères a indiqué qu’au cours des entretiens, la délégation algérienne a «réaffirmé, la position de principe de l’Algérie, aussi bien sur la question de fond que sur les aspects liés au format».

La délégation a insisté «en particulier sur la nécessité d'engager, lorsque les conditions seront réunies, des négociations directes, de bonne foi et surtout sans conditions préalables entre les deux parties au conflit, (le Front Polisario et le Maroc) qui sont identifiés en tant que tels dans les résolutions du Conseil de Sécurité». 

Rappelant l’appel de l’UA du 9 mars 2021 au Maroc et au Front Polisario pour reprendre les négociations, Amar Belani a insisté, en outre, sur «la nécessité de prendre en compte l'impératif incontournable du libre exercice par le peuple sahraoui de son droit imprescriptible à l'autodétermination quels que soient les processus envisagés». «La délégation algérienne a également souligné l’importance de réactiver et de revitaliser le plan de règlement conjoint de 1991 (ONU-OUA), en tant que seul accord accepté par les deux parties au conflit et endossé, à deux reprises, par le Conseil de Sécurité. Le ministre algérien a omis cependant de préciser que c'est le Polisario qui considère caduque l'accord de cessez-le-feu de 1991. 

L’envoyé personnel de l’ONU s'est contenté de présenter «les contours de son mandat visant à relancer le processus politique», conclut la même source.

Ce jeudi, Staffan De Mistura a rencontré le chef de la diplomatie algérienne Ramtane Lamamra. «J'ai reçu l’envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan De Mistura, à l'issue de sa tournée qui l'a conduit (à rencontrer) les deux parties du conflit, le Maroc et la République sahraouie, ainsi que les deux pays voisins, la Mauritanie et l'Algérie. Je lui ai renouvelé la ferme position de notre pays en faveur de la décolonisation de la dernière colonie africaine», a indiqué le ministre algérien sur son compte Twitter.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com