Menu

Breve

Maroc : Le déficit budgétaire prévu à 6,1% en 2022 par le HCP

(avec MAP)
Publié
Image d'illustration. / DR
Temps de lecture: 1'

Le déficit budgétaire du Maroc devrait se situer à 6,1% du produit intérieur brut (PIB) au titre de l'année 2022, selon les prévisions du Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui vient de publier le Budget économique prévisionnel (BEP) 2022.

Cette orientation est combinée à une augmentation des dépenses d'investissement, qui devraient atteindre 7,2%, et des dépenses ordinaires incompressibles, qui représenteraient près de 21,7% du PIB. Cette augmentation serait portée par la hausse des dépenses de la masse salariale à 12,1% du PIB et des dépenses des autres biens et services de 5,6% du PIB, notant que la charge de compensation devrait avoisiner 1,6% du PIB en supposant que le prix moyen du gaz butane continue d'augmenter.

Par ailleurs, le solde ordinaire devrait se redresser en 2022 sous l'effet d'une augmentation continue des recettes fiscales de 18,5% du PIB, en lien avec la reprise de l'activité économique, soulignant que cette perspective serait renforcée par l'introduction de certaines taxes dont la taxe intérieure de consommation (TIC) et des droits d'importation de certains produits.

L'impôt sur les sociétés devrait retrouver son taux de croissance d'avant la crise grâce à l'amélioration des bilans des entreprises en 2021. De même, les recettes de l'impôt sur le revenu et de la taxe sur la valeur ajoutée devraient bénéficier de l'augmentation attendue de la demande.

Le HCP souligne que pour combler ses besoins de financement, le Trésor aurait recours aux emprunts intérieurs et extérieurs, notant que les projections pour 2022 montrent que le taux d'endettement du Trésor devrait augmenter à 78,5% du PIB, dont 60% du PIB de dette intérieure et 18,5% de dette extérieure.

Les répercussions de la crise Covid-19 ont également révélé la vulnérabilité des finances publiques aux chocs exogènes et la possibilité de créer des espaces budgétaires, estimant qu'avec une dette extérieure garantie par l'État qui devrait se stabiliser à près de 14,7% du PIB en 2022, le taux d'endettement public global devrait atteindre 93,2% du PIB en 2022, contre 90,3% en 2021.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com